Ski alpin : le doublé de Victor Schuller en coupe d’Europe !

victor schuller

A Chamonix, le Vosgien a savouré son premier succès en coupe d’Europe avant de doubler la mise !

Pour une première, Victor Schuller n’a pas fait dans le détail ce mardi, sur la Verte des Houches, à Chamonix. Alors que son meilleur résultat en coupe d’Europe se cantonnait jusqu’à présent à une 10e place, le Colmarien du CS Val-d’Isère a tout bonnement remporté ses deux premières victoires sur ce circuit continental et donc ses deux premiers podiums.

“A l’origine, les courses étaient prévues mardi et mercredi. Compte tenu des conditions annoncées, les deux se sont disputées dès ce mardi” explique Victor Schuller, “Je dois dire que j’avais un bon feeling sur cette piste après avoir fait le deuxième temps à l’entraînement dimanche. Ce qui m’a surpris sur la première descente, c’est ma grosse avance de 69 centièmes sur le deuxième, l’Autrichien Manuel Traininger”.

Le Suisse Stefan Rogentin, troisième, pointe à 74 centièmes. Les autres Français les plus proches, Nils et Sam Alphand, terminent respectivement 8e et 11e.

Dans la deuxième descente, Victor Schuller s’est imposé devant un trio suisse avec Nils Mani 2e à 24 centièmes, Arnaud Boisset 3e à 40 centièmes et Lars Roesti 4e à 51 centièmes. Chez les autres Tricolores, Thomas Mermillod-Blondin finit 8e et Sam Alphand 11e.

“Je me suis fait plaisir sur cette deuxième descente, il ne fallait pas réinventer le ski. C’est peut-être le déclic pour moi, en tout cas, ce n’est que du bonheur” ajoute Victor Schuller.

Ce doublé est d’ailleurs certifié par deux performances à 6 points FIS ! Et il lui rouvre les portes de la coupe du Monde où il a fait cinq apparitions, toutes lors de la saison 2017-2018. “Je suis retenu pour les épreuves de Garmisch-Partenkirchen ce week-end. Je participerai au moins aux entraînements” se réjouit l’Alsacien.

Décidément, après le doublé de Clément Noël en coupe du Monde, les Vosgiens du CS Val-d’Isère connaissent un hiver faste : “on est dans une bonne période. Il faut en profiter !”.

D.J.