Le Grand Est en « pôles » position sur la compétitivité !

Jean ROTTNER se réjouit de la labellisation des 6 pôles de compétitivité du Grand Est, annoncée par le Gouvernement. 

Lancé en octobre dernier par le Gouvernement, l’appel à candidatures pour participer à la phase 4 de la politique des pôles de compétitivité vient de livrer ses résultats.

Sur les 48 pôles labellisés en France, contre 66 dans la phase 3, 5 structures du Grand Est ont vu leur labellisation reconduites pour 4 ans :

  • Le PÔLE INDUSTRIES ET AGRO-RESSOURCES, qui rassemble les acteurs de la recherche, de l’enseignement et de l’industrie de Champagne-Ardenne et de Picardie autour d’un axe commun : les valorisations non alimentaires du végétal.
  • Le PÔLE ALSACE BIOVALLEY est axé sur les innovations thérapeutiques autour de 2 axes : la découverte et le développement de nouveaux médicaments, les nouvelles technologies médico-chirurgicales et robotiques.
  • Le PÔLE VEHICULE DU FUTUR qui organise les compétences de son territoire (Alsace et Franche-Comté) et ses missions autour de solutions pour les véhicules et les mobilités du futur.
  • Le PÔLE MATERALIA se positionne comme le pôle de compétitivité français de référence dans le domaine des matériaux et procédés de transformation des matériaux à usage industriel.
  • Le PÔLE HYDREOS, au titre des pôles dédiés aux écotechnologies, est le pôle alsacien-lorrain consacré à la qualité des eaux continentales.

S’agissant du PÔLE FIBRES ENERGIVIE qui s’étend sur les deux territoires lorrains et alsaciens, et qui  intervient dans cinq domaines d’actions stratégiques (fibres et matériaux durables, chimie de la biomasse lignocellulosique, processus et systèmes constructifs, économie circulaire, énergie-réseaux et flux), il a vu sa labellisation reconduite pour une seule année prolongeable à 4 ans sous conditions.

Cette annonce fait suite à un travail très étroit entre la Région Grand Est et le Gouvernement et elle va permettre à ces structures de pointe, chacune dans leur domaine, de viser l’excellence dans des secteurs clés d’avenir et de rayonner davantage au niveau européen.

Pour Jean ROTTNER, Président de la Région Grand Est : « Pour notre territoire, les Pôles de compétitivité présents sur le Grand Est sont indéniablement des moteurs de croissance et d’emplois. En favorisant le développement de projets de R&D, en rassemblant, sur un même territoire, des entreprises, des structures de recherches et des experts, ils sont une source d’innovation et d’attractivité pour le Grand Est. La Région sera à leurs côtés pour servir un seul but : être un territoire d’excellence et de référence en matière d’innovation et de développement économique. ».

49755963_2425314144149425_6378292628043071488_o