Saulxures-sur-Moselotte – Le patron de l’ancienne usine Fibers bientôt jugé en appel

Jeudi 16 mars 2016, le patron de l’ancienne usine Fibers de Saulxures-sur-Moselotte avait été condamné par le tribunal d’Epinal à trois ans de prison avec sursis pour homicide involontaire dans le cadre du travail.

Bernard Charbonnier, 63 ans, avait également écopé de 45 000 € d’amende. En effet, dans cette entreprise spécialisée dans la transformation de plastique recyclé en fibre polyester, une employée de 21 ans avait trouvé la mort le 30 juin 2014 lorsque son bras puis sa tête avaient été happés par une étireuse.

Une condamnation dont l’ancien patron avait relevé appel. Trois ans après le jugement de première instance, il sera jugé par la cour d’appel de Nancy, le 16 mai prochain.

Cet accident du travail mortel avait entraîné l’arrêt de la ligne de production pendant plusieurs semaines. Et neuf mois plus tard, en mars 2015, Fibers était placée en liquidation judiciaire par le tribunal de commerce d’Epinal.

P1000245.jpg