Remiremont – Sept postes supprimés et plus de directeur du cabinet du maire !

C’est le grand ménage parmi les effectifs à l’Hôtel de Ville. Confirmation en a été donnée lors du conseil municipal de lundi soir. S’y ajoutent quelques transferts vers l’intercommunalité. Voilà matière à baisser les frais de personnel et par là-même le coût du fonctionnement de près de 4 %. Le maire Jean Hingray a par ailleurs décidé de se séparer de son directeur de cabinet arrivé il y a tout juste quinze mois, ce qui porte à sept le nombre de postes ainsi supprimés.

31179573_10156279423624322_2882452732457779200_nDernier événement en date, le 1er magistrat de la Ville a en effet décidé de mettre fin aux fonctions de Benjamin Rojtman-Guiraud, son directeur de cabinet. Celui-ci ne sera d’ailleurs étonnamment pas remplacé. Jean Hingray se serait-il aperçu que la stratégie de disposer d’un tel collaborateur était devenue inutile ? Arrivé en janvier 2018, l’installation de ce directeur de cabinet avait été critiquée par les membres de l’opposition municipale.

A un an des élections municipales,  s’agit-il d’une décision de sagesse ou tout simplement d’une mesure d’économie sur les charges du personnel ? Dans tous les cas, le maire romarimontain affiche une réelle volonté d’alléger les dépenses de fonctionnement. Matière à essuyer certains reproches qui lui sont adressés par quelques uns de ses opposants…

D.P.