Remiremont – Mathis Valdenaire nouvel amiral des Champs Golot 2019

Soixante et une embarcations toutes aussi originales les unes que les autres ont admirablement vogué au fil de l’eau le long des bassins installés sur le parvis de l’hôtel de ville à l’occasion des traditionnels Champs Golot qui avaient lieu ce mardi soir. Moussailons et matelot(e)s âgés de 3 à 11 ans ont participé à cette édition et toutes les embarcations confectionnées selon le règlement en vigueur avec des emballages de briques de lait, pots de yaourts et produits fromagers ont effectué un parcours sans encombre. Un spectacle admiratif sous le regard attendri des parents et autres spectateurs.

Durant les heures précédentes, l’ensemble des réalisations demeuraient exposées au centre culturel Gilbert Zaug en attendant le passage du jury composé de Danielle Hantz, conseillère municipale déléguée à la démocratie participative, de Joceline Porté, adjointe aux affaires sociales et de Jessica Lambert siégeant au sein du conseil municipal des jeunes (CMJ). Au terme de sa délibération, le jury a ainsi désigné Mathis Valdenaire, un garçon âgé de 11 ans, au titre d’amiral de cette édition 2019 des Champs Golot. Il succède ainsi à Maëlis Valdenaire (non parente) qui avait été sacrée au même titre l’an passé. C’est le maire, Jean Hingray, qui a remis officiellement la coiffe au nouvel amiral lors de la cérémonie de remise des prix qui avait lieu au centre cultuel Gilbert Zaug en présence des membres du jury, de Patrice Thouvenot, adjoint au patrimoine, de Robert Jacquot, président de la section romarimontaine du Club Vosgien, de Françoise et Sabine, chevilles ouvrières dans l’organisation de ces Champs Golot.

DSCF5071

Une cérémonie au cours de laquelle officiait Danièle Fischer, conseillère municipale et figure emblématique de cette même manifestation. Il appartenait à cette dernière d’annoncer le palmarès tout en invitant chaque enfant à venir sur la scène du centre culturel. Derrière l’amiral Mathis Valdenaire, c’est Violette Didierlaurent qui se classait seconde avec son embarcation baptisée « Le corbeau et le renard ». A la troisième place , Léonille Vivier avec son bateau « La vache et le prisonnier ». Dans la famille Vivier, les Champs Golot sont une véritable affaire de famille puisque le grand-père était déjà un participant inconditionnel à cette fête. Quatrième, Octave Didierlaurent et cinquième Angèle Vivier. Tous les autres participants demeuraient classés ex aequo.

DSCF5080

Tous ont reçu des livres, jeux et entrées de cinéma. Les cinq premiers ont reçu en prime un bon d’achat offert par l’hypermarché Cora. Les Champs Golot, une tradition qui a du bon et qui se perpétue avec bonheur et toujours avec autant de succès.

Article participatif et photographies de Denis Philippe.

 

Publicités

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s