Ivre à 174 km/h au lieu de 110, il appelle pour le reconduire un ami… alcoolisé

Les gendarmes sont souvent en proie aux critiques quand ils exercent leur mission de sécurité routière. Néanmoins, il est inconcevable pour eux de ne pas sanctionner les comportements dangereux.

Un exemple parmi trop d’autres :

Mercredi 15 mai 2019, lors d’un contrôle de vitesse mis en place sur la Route Nationale 59 à Etival-Clairefontaine, les motocyclistes de Saint-Dié interceptent un automobiliste qui circule à 174 km/h au lieu de 110.

Comme à chaque fois, le chauffard est soumis au dépistage de l’alcoolémie. Résultat : il conduisait avec 1, 14 g d’alcool dans le sang !

L’histoire aurait pu s’arrêter là… mais la personne que l’automobiliste a contactée pour venir le chercher se trouvait elle aussi sous l’emprise de l’alcool : 0, 88 g par litre de sang !

Les deux hommes ont fait l’objet d’une rétention immédiate de leur permis de conduire.

La gendarmerie des Vosges constate que les comportements à risque ont tendance à se multiplier ces dernières semaines. Elle appelle donc les usagers de la route à se montrer plus prudents et responsables.