Saint-Amé – Triple inauguration des équipements communaux

Marcelle André, maire de la commune, a conduit une triple inauguration ce samedi 6 juillet 2019 : du Sentier accessible à tous, du Chemin botanique et de l’Aire de loisirs intergénérationnelle. La cérémonie a réuni les forces vives de la communes et les élus à commencer par le député Christophe Naegelen, Sylvie D’Alguerre, conseillère régionale Grand Est, François Vannson, président du conseil départemental des Vosges, Valérie Jankowski, conseillère départementale du canton de Remiremont.

« Notre volonté a été de créer un cadre de vie incitant à pratiquer des activités physiques de toute nature » a d’abord souligné Marcelle André.

Les quelques centaines de mètres parcourus ont permis de faire le quota d’activités physiques de la journée (une bonne demi-heure, c’est ce qui est recommandé !) et de découvrir, ou redécouvrir, la quasi-totalité des équipements sportifs et de loisirs de la commune de Saint-Amé, bien regroupés dans cette partie nord du centre-bourg, salle polyvalente, courts de tennis, stade et place de Schignano.

« Initialement de compétence intercommunale, ils sont revenus dans le giron communal au 01 janvier 2017. Ce retour était inéluctable, je me dois de le préciser, quel qu’ait été le nouveau périmètre intercommunal et bien que leur fréquentation soit à 70 % extérieure à la commune. Mais c’est dire aussi leur importance dans la vie de la cité ! » a rappelé le maire.

JCB N°2

« Nous sommes dans une période de grands changements : en effet, en même temps que celui dont je viens de vous parler, nous avons connu la fermeture de la « perception », installée depuis 2001 dans un bâtiment spécialement aménagé pour le centre des finances par la commune et pas encore totalement remboursé !

Il est aujourd’hui la propriété d’un cabinet paramédical bien fréquenté. Le produit de la vente réalisée nous a permis de procéder aux premiers travaux d’investissement de réhabilitation des équipements sportifs récupérés ainsi qu’à quelques aménagements supplémentaires, un abri pour les assidus pétanqueurs, qui hiver comme été, pratiquent leur loisir préféré, un skate-park ardemment souhaité depuis des années par nos jeunes, une extension des jeux pour enfants demandée par les parents, quelques agrès pour les séniors qui veulent rester vaillants, une cage de buts pour les jeux de ballon, et le tout agrémenté de fresques réalisées par des artistes locaux talentueux qui donnent vie et chaleur humaine à cette aire de loisirs intergénérationnelle ».

JCB N°3

Pascal Kersiak, le peintre qui a rendu célèbre dans toute la France une entreprise de transport vosgienne et locale, a su saisir les ambiances propres à chaque lieu, de la pétanque au football en transformant la façade un peu fanée de la salle polyvalente. Sébastien Scherrier, lui, a travaillé avec les jeunes du Conseil Municipal des Jeunes pour créer la fresque colorée adossée au skate-park.

« Je ne vous détaillerai pas aujourd’hui le coût de ces différentes réalisations point par point ; sachez simplement que le bénéfice de la vente de ce bâtiment ex-perception n’a été utilisé que pour ces équipements bénéfiques à la qualité de vie de tous et à ceux qui s’inscrivent dans la transition écologique (changement de chaudières, éclairage à leds,…) » poursuit Marcelle André.

JCB N°4

Pour rejoindre le sentier accessible à tous, ceux qui pouvaient le faire ont emprunté le nouveau « sentier botanique du houx », « cadeau » du Club Vosgien. « Cadeau », car ce sont les membres bénévoles du Club Vosgien qui viennent de le créer, y consacrant de nombreuses heures de débroussaillage et de terrassement. On y trouve déjà un bel éventail de la végétation spécifiquement et uniquement locale, avec une signalétique fabriquée par les élèves de la section Bois du Lycée Malraux.

Les chevreuils ont adoré cet endroit et se sont régalés des jeunes pousses tendres du printemps, ce qui explique les poteaux sans pancarte ou les pancartes sans inscription pour l’instant !

JCB N°5

« Je remercie la CCPVM qui a financé cette signalétique (dans le cadre de sa compétence récemment votée) et participé également au nettoyage des lieux en faisant intervenir l’association GACI, pour des gros travaux de débroussaillage.

Puis, vos pas vous ont emmené au grand sujet du jour, l’inauguration du sentier accessible à tous. Ce sentier vous l’avez découvert et parcouru, et je l’espère, apprécié !

Malgré son apparence naturelle, il n’est pas, lui un simple réaménagement de l’existant, mais une vraie création. L’idée de cette création n’est pas née dans notre tête d’élus, et là encore, je vais parler d’un « cadeau » qui nous a été apporté…

« C’est un vrai cadeau qu’on nous propose là », ce sont mes propres paroles aux conseillers municipaux quand je leur ai présenté la proposition à la commune de Saint-Amé, que venaient de faire des émissaires du Club Vosgien, du Lions-Club Remiremont-Plombières et de l’ONF, tels des rois-mages… » détaille le maire.

JCB N°6

Ça ne date pas d’hier, c’était exactement le 8 mars 2012, il y a donc 7 ans… !

« Sur un plateau, on me présentait un beau projet bien pensé, déjà ficelé, déjà financé (de 10 à 20% à la charge de la commune), presque « tout cuit » car attendu : il n’existait alors qu’un seul sentier de ce type dans l’ouest du département ! Il ne manquait que l’endroit idéal où le poser…

Le trouver fut chose facile, un coin de belle forêt en balcon avec vue dégagée, sans beaucoup de dénivelé, un parking à proximité. Le site du Miroir du Merle plut tout de suite aux initiateurs de ce projet, projet qui épousait plusieurs de nos objectifs communaux :

– améliorer l’accueil du handicap,

– valoriser une précieuse zone humide, en faisant connaître sa richesse

– créer une sorte de hall d’accueil vers le Massif du Fossard au départ des trois circuits de randonnée qui venaient d’être réalisés… ».

Pour Marcelle André, « la commune a saisi cette belle opportunité d’agir à la fois en faveur de l’environnement et de la qualité de vie de ses habitants, c’était presque un conte de fées… Un conte de fées ?

En fait, oui, un conte de fées, ça commence bien, ça se termine très bien en général et entre les deux, des difficultés et des obstacles à vaincre…

On pourrait penser aussi à une tragi-comédie en plusieurs actes :

Acte 1 : La proposition «  le beau cadeau », puis le montage communal du projet avec des partenaires enthousiastes, motivés et expérimentés… Il est finalisé…

Acte 2 :Le projet est étudié et finalisé mais ça se gâte ! les subventions sont refusées à la commune ! Un tel projet ne pourrait être aidé que s’il était porté par une communauté de communes …Ce devait être nouveau, car ce n’était pas le cas avant.

La saga des C.C commence alors: il nous faudra convaincre du grand intérêt de ce projet d’abord la CCVC en 2013, puis la CCTG après 2014 et enfin la CCPVM après 2017… ! Tout en conservant un financement communal, sinon nous n’étions pas assez convaincants auprès de nos collègues élus !

J’ouvre une parenthèse à ce sujet : l’expérience vient de nous montrer que dans les opérations dont nous parlons aujourd’hui, l’exécution et la gestion étaient facilitées par le fait d’être confiées à la seule commune. Et pourtant, la fréquentation des lieux en dépasse déjà les limites comme je vous l’ai déjà dit. C’est juste une réflexion et je m’empresse de refermer cette parenthèse…

Acte 3 : Tout est enfin en ordre par rapport aux subventions espérées. Mais il faudra s’y reprendre à plusieurs reprises pour trouver une entreprise candidate pour réaliser les travaux et ne dépassant pas l’enveloppe financière prévue… Nous serons sauvés par la collaboration de deux entreprises locales (Peduzzi VRD Saint-Amé et Espace Paysage Le Syndicat !

Acte 4 : La réalisation exigera une complémentarité quelquefois complexe entre les deux entreprises. Elle va rencontrer également d’autres aléas et imprévus, inévitables sans doute mais qui nous ont fait parfois penser à une « malédiction » !

Acte 5 : Aujourd’hui…. « Tout est bien qui finit bien », ou presque ! ».

Au dernier moment, on se rend compte que la malédiction n’est pas encore totalement terminée, mais, chut, on n’en dira pas plus, la solution sera trouvée une fois de plus…

Les bonnes volontés multiples rencontrées au cours de ce périple auprès de tous les acteurs concernés ont permis de venir à bout des difficultés et des embûches.

C’est pourquoi j’ai le plaisir d’adresser aujourd’hui ma profonde gratitude à toutes celles et tous ceux qui ont levé des barrières, qui nous ont aidés à venir à bout des obstacles et à tous nos partenaires qui ont rendu possible cette belle réalisation.

Ma gratitude et mes félicitations s’adressent particulièrement à notre maître d’œuvre, M.Sébastien SIMLER de l’entreprise BEREST de COLMAR et à son adjointe Mme Anne-Claire MULLER , à M.Didier COLET de l’entreprise PEDUZZI ainsi qu’ à M.Bruno VILLIERE et à son équipe qui ont travaillé avec passion pour cette réalisation. Un énorme travail a été réalisé mais tout a été tellement bien mené depuis la conception du projet qu’on dirait qu’il n’y a pas eu de gros travaux, seulement quelques aménagements, alors que, entre autres choses, quelques 300 m3 de terre et 150 tonnes de sable ont été apportés. Ce qui est bien intégré à la nature, par définition, ne se voit pas mais se confond avec elle, une nature apprivoisée mais pas domptée ! Ce nouveau sentier a la particularité de s’harmoniser avec bonheur à l’ancien parcours de santé qui a été en partie conservé. L’objectif était de rendre accessible à tous la forêt en lui conservant son aspect, son charme sa beauté propre.

Pari tenu pour Sébastien, Didier et bien sûr Bruno, Bruno et son équipe qui ont tout donné !

Ma reconnaissance va également aux membres du Comité de PILotage du projet, encadrés par Estelle LANOIX et Mathieu ZUNELLA, agents territoriaux de l’ex.CCTG. Ces derniers l’ont véritablement sauvé du naufrage administratif où il se noyait !

Un grand merci à M.GODE pour sa fidèle participation et ses conseils , et un merci particulier à M.Pascal COLLIN et à l’ESAT de SAINT-AME pour le don de l’Hôtel à Insectes…

Merci à la CCPVM pour la poursuite administrative efficace du dossier qui a amené à son aboutissement.

J’en oublie certainement et je vous prie de bien vouloir m’en excuser, vous avez été nombreux à nous soutenir et à nous aider.

Le sentier accessible à tous a été aménagé dans un cadre de verdure agréable et reposant. Sa vocation vise à offrir les garanties d’un aménagement fiable et accessible à tous (enfants, personnes à mobilité réduite, personnes âgées, non et mal voyants, non et mal entendants, mais également touristes, sportifs, naturalistes…) tout en mettant en valeur un site naturel remarquable et en préparant des activités ludiques permettant à tous de découvrir l’environnement (borne audio, ponton d’observation, reconnaissance de senteurs, aires de pique-nique, points de vue,…).Le site est facile d’accès, à proximité du centre-bourg, et bénéficie d’un vaste parking permettant le stationnement de véhicules individuels et collectifs.

Deux boucles aménagées, la « Promenade du Miroir du merle » est longue de 360 m qui existait déjà en partie, la seconde la « Promenade des belvédères » est une création totale avec des ouvertures sur le paysage.

D’emblée, vous avez pu le constater, il plonge le visiteur dans l’univers typique de la forêt vosgienne. Savez-vous que marcher en forêt fait baisser le taux de cortisol, hormone du stress ? Que la forêt vosgienne abrite des résineux qui offrent un air enrichi en oxygène, trois fois plus qu’en prairie ? Et que ses arbres secrètent des molécules qui parfument l’air d’effluves naturels et antibiotiques ? …L’actualité météorologique de ces dernières semaines nous montre tout l’intérêt de la forêt ; elle joue un rôle tampon qui estompe les aspérités des courbes de température ; elle fait profiter d’un véritable microclimat, en été comme en hiver…

Grâce à nos partenaires, la Région Grand Est, le département des Vosges, le programme Leader, le concours de l’Adapei, ce projet a été rendu possible et a vu le jour.

J’ai gardé pour la fin la révélation de l’identité des émissaires-rois mages :

Le trio Club Vosgien avec à sa tête Robert Jacquot, le Lions Club Remiremont Plombières et l’ONF. Ils m’avaient dit « ça coûtera environ 100 000 €, plus 50 000€ de terrassement au maximum, ce sera subventionné à hauteur de 80% ou même 90 %, l’ONF s’occupera de tout… »

Vous allez le voir, ça a été un peu plus cher et vous l’avez vu, un peu plus compliqué, mais c’est le résultat qui compte et sans cette initiative et cette volonté, le sentier accessible à tous n’existerait pas.

Le coût global de cette réalisation s’élève à 195 290,51€ dont 88% pour les travaux d’aménagement et de réalisation, et 12 % pour les études, la maîtrise d’œuvre et les démarches administratives.

Les subventions totales sont de 88 105,06€ :

  • Fonds structurel LEADER : 39 812,04€

  • Région Grand Est : 24 758,02 €

  • Conseil départemental des Vosges : 14 535 €

  • Lion’s Club : 6 000 €

  • Club Vosgien : 3 000€

Ces subventions représentent 45,11% du montant total.

L’autofinancement de la commune s’élève à 75 150,57€ soit 38,48% du montant total avec une récupération FCTVA de 32 034,88 €.

Au nom de la commune de Saint-Amé, au nom de toutes les personnes qui apprécient et apprécieront ces lieux, je remercie infiniment tous nos financeurs.

Avant de clore mes propos, je renouvelle mes remerciements et ma profonde gratitude aux instigateurs de ce projet humain et visionnaire, le Club Vosgien avec à sa tête Robert Jacquot, le Lions-Club Remiremont-Plombières et tous leurs bénévoles. C’est grâce à leur grande générosité initiale, grâce à leur passion pour notre patrimoine naturel local, grâce à leur dévouement désintéressé et sans limites que nous sommes ici ce matin…

En résumé, beaucoup de travail, beaucoup de passion et aussi beaucoup de constance pour permettre à ceux d’entre nous qui ne le peuvent pas ou ne le peuvent plus de rendre visite à la forêt et d’en profiter, mais pas seuls, au milieu de tous les autres.

Le nom initial de ce sentier était « le sentier adapté », nous l’avons transformé en « sentier accessible à tous », cela nous a semblé mieux adapté à la situation…

Venez-y nombreux, ce sera la récompense de nos efforts !

 

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s