Saulxures-sur-Moselotte – Roger Froissard lance un appel pour un choix démocratique

Nous publions ci dessous le courrier que nous adresse Roger Froissard.

Saulxures-sur-Moselotte

ELECTIONS MUNICIPALES :  DES MAIRES NE SE REPRESENTENT PAS…

DES LISTES UNIQUES…

A vouloir vaincre sans péril, on  triomphe sans gloire (Pierre CORNEILLE)

Les élections municipales approchent à grands pas. La campagne est morne, si ce n’est que de vilains corbeaux profitent de l’occasion pour répandre rumeurs,ragots et autres  méchancetés.

Le débat serein, apaisant et constructif est le grand absent de ce moment politique, qui devrait laisser place à la démocratie.

De nombreux édiles ont décidé de jeter l’éponge, en ne se représentant pas : soient-ils sont fatigués après plusieurs mandats, soit la fonction est devenue trop lourde à porter en raison des nombreuses responsabilités qui incombent aux maires, avec le manque de moyens . Certains ont le sentiment du devoir accompli, d’autres au contraire  craignent le verdict des urnes du fait de leur bilan, peu convainquant.

Nous assistons dans de nombreuses communes, à la présentation de listes uniques, ce qui signifie qu’il n’y aura pas de listes concurrentes,  sauf  dépôt de candidatures à la date limite prévue par la loi

Cela est une entrave à la démocratie avec un manque de transparence de l’action publique,  pendant la durée du mandat, s’il  n’existe pas un groupe d’opposition. On risque de s’installer dans de mauvaises habitudes, de pratiquer l’entre soi. En fait, ce sera le changement (de personnes) dans la continuité (organisation et fonctionnement de l’institution communale). Circulez y a rien à voir !

On peut aussi imaginer qu’un maire,  libéré de la présence d’un groupe d’opposition ne se transforme vite en autocrate pour pratiquer un type de management fermé, pour échapper au contrôle du conseil municipal  et de n’avoir pas de comptes à rendre aux citoyens. Ce comportement ne peut toutefois être sans  danger sur la cohésion du conseil municipal qui peut se retrouver au bord de l’éclatement. Durant la période 2014/2020, on a pu observer de  nombreuses  démissions dans plusieurs communes du département, portant témoignage des tensions qui  règnent dans certains conseils municipaux, où quelques élus  adeptes de la chaise vide manifestent de cette façon leurs désaccords, plutôt que de les porter à la connaissance du grand public.

Les organisations de la société civile ont porté l’exigence d’un renouvellement de la démocratie par  la façon de poser le débat et de mener l’action publique, en encourageant toutes les formes de participation citoyenne. L’appel ne semble pas avoir été entendu : la composition des listes s’effectue dans le plus grand secret et les citoyens sont tenus à l’écart de la préparation des programmes qui  engageront  la prochaine mandature.

On peut d’ores et déjà suggérer aux futurs édiles, la mise en place de conseils citoyens (sorte de conseil de développement local), l’ouverture des commissions municipales, la création de groupes thématiques informels.

Il faudra bien qu’un jour, nos élus comprennent et admettent, que bien tirant leur légitimité du suffrage universel, ils ne peuvent tout s’autoriser, en faisant ce que bon leur semble, comme ils l’entendent. Ces méthodes de gestion appartiennent au passé. Plus que jamais, nos compatriotes doivent investir la chose publique, pour faire sens commun au service du bien et mieux vivre ensemble. Nous avons le droit et le devoir de participer aux réunions publiques .et surtout de prendre part à la vie associative en s’y engageant comme bénévole.

Face à des citoyens actifs et engagés pour leur commune, les élus devront se rendre à l’évidence : plus de place pour l’amateurisme, l’improvisation ou l’approximation. Tout doit être pensé et réfléchi avant d’agir dans l’efficacité, en responsabilité devant leurs électeurs/citoyens et contribuables. L’éthique de la fonction  sera  de servir et non de se servir, en mettant fin aux pratiques  du copinage et du favoritisme.

Nos communes ne sont pas la chasse gardée des héritiers de quelques grandes familles de notables, qui ont marqué l’histoire de leur localité en leur temps. Nous avons tous vocation à être candidats à une  élection municipale, sans discrimination en raison de  son origine et  de ses opinions. Seules les compétences, les qualités personnelles et le sens de  l’engagement reconnu sont des critères objectifs à prendre en compte. Les personnes,  habitant depuis longtemps leur commune sans y être nées ont une expérience à partager avec un regard extérieur bienveillant, non partisan. C’est une richesse à ne pas négliger.

ET  POURTANT  A SAULXURES-SUR-MOSELOTTE,  plusieurs tentatives de constituer une liste concurrente aux élections  municipales ont échoué. Tout  a été fait pour discréditer la candidature d’un groupe de personnes bien en vue dans la commune. Ces personnes sont les bêtes noires de Saulxures-sur-Moselotte, surtout en période électorale . Nous serions de bons bénévoles à longueur d’année, mais de mauvais conseillers municipaux si nous étions élus.Comprendra qui voudra…

Ce groupe dont je fais partie est animé d’une forte volonté d’en découdre avec l’ordre ancien, afin de placer nos pas dans la nouveauté, tout en respectant nos aînés qui n’ont pas démérité, tant dans les associations, qu’au sein du conseil municipal .Encore une fois, circulez y a rien à voir !

CEPENDANT, on ne saurait s’accommoder  d’une liste unique, qui serait seule en présence. Nous pouvons si nous le voulons remédier à cette situation néfaste pour la démocratie. Il s’agirait de  préparer une liste concurrente, avec un programme comportant des  propositions généralistes, qui seraient ensuite affinées avec la participation des citoyens à la manière de la commune de Saillans (Drôme).

VOUS AIMEZ VOTRE VILLE

VOUS ETES A L’ECOUTE DES AUTRES

VOUS AIMEZ LA CONCERTATION

VOUS AVEZ DES IDEES, DE L’AUDACE

VOUS AIMEZ LE PROGRES, LE SUCCES

VOUS AVEZ LE SENS DES RESPONSABILITES

VENEZ PARTAGER VOTRE VISION  POUR  SAULXURES sur MOSELOTTE

Contact : Roger FROISSARD 07.82.70.59.08 froissardroger@yahoo.fr.

 

Un commentaire

  1. De nombreuses , personnes à SAULXURES s’interrogent sur les raisons de la présence d’une liste unique aux prochaines élections municipales .Cette situation, particulière pour SAULXURES, n’est cependant pas exceptionnelle dans les Vosges .Il est plus que temps d’y penser, alors que nous étions un groupe de citoyens , qui il y a plusieurs mois déjà avait envisagé l’hypothèse de la constitution d’une liste concurrente .On ; connaît la suite : des oiseaux de mauvaise augure ont discrédité par tous les moyens ce groupe animé d’une volonté de changement .C’est un jeu dangereux , dont il faudra tirer les conséquences .J’entends nombre d’électeurs, qui faute d’avoir le choix ne se déplaceront pas pour voter (abstention) ou mettront un bulletin blanc dans l’urne. .Les citoyens ont perdu confiance en bien des choses et bien des hommes..Ce malaise n’est pas sans répercussion sur la vie locale, excepté quelques rares communes qui tirent leur épingle du jeu par leur dynamisme .la commune est à vous :jeunes et moins jeunes, acteurs de la société civile, citoyens inquiets mais remplis d’espoir et de volonté . Sachez apprécier les réussites et les progrès réalisés, de purs bonheurs qui vous appartiennent vraiment .Les élections municipales de 2020 sont l’occasion de façonner un nouveau modèle démocratique ou la politique n’est pas la chose de quelques uns, et de répondre aux défis de notre temps .Votre village, votre ville n’attendent plus que vous et votre envie de bien faire ensemble, là ou vous êtes, à l’écart des sectarismes de toutes sortes, des schémas qui enferment et excluent .Tout le monde a sa place, résolument .

Les commentaires sont fermés.