8 Mars, la Journée des droits de la Femme

La journée des Droits de la Femme sera fêtée ce dimanche 8 mai. On peut dire qu’au fil des années, et notamment ces dernières années, les femmes ont pu voir leur condition avancer (celles violentées ou agressées sexuellement, hésitent moins à porter plainte depuis 2/3 ans. Il faut reconnaître qu’un gros travail a été réalisé sur l’accueil qu’elles trouvent lors de leur dépôt de plainte et sur la prise en charge qui suit). Mais aujourd’hui beaucoup de travail reste encore à faire, notamment en ce qui concerne les réflexions, les remarques, les blagues salaces, l’humour noir ‘pour rire’ bien sur !, en un mot, le comportement de certains hommes à l’encontre des femmes dans la rue, sur leurs lieux de travail, dans les lieux publics… « Voyons nous une femme dire bonjour à un homme en lui passant la main dans le dos, ou en lui caressant le dos, voir en descendant plus bas ? Toujours ‘sans faire attention’ bien entendu si la femme riposte ! Non sauf en cas de relation parentale et encore, les gestes d’affection ne sont pas les mêmes.»  « Voyons-nous la main d’une employé se balader sur le postérieur d’un employé ou d’un homme qui lui est inférieur en grade ? Non ! » Bien sur ! Il y a des femmes qui entrent complètement dans le jeu pervers des hommes qui leur sont supérieurs, en embrayant sur le sujet, en riant sottement, en rajoutant d’autres blagues du même calibre, etc, par intérêt pour elles-mêmes ? Souvent ! Par désintérêt des autres ? Toujours ! « Avouons qu’il n’est pas très agréable pour les autres collègues d’assister à ce jeu, que nous ne qualifierons pas. »

La secrétaire d’Etat chargée du dossier ne s’y méprend pas, et il n’y a pas de doute permis à ce sujet puisque sur le site même de l’Etat, un formulaire intitulé : « Vers l’égalité réelle entre les femmes et les hommes – l’Essentiel, Édition 2019 présente les dernières données statistiques sexuées dans les domaines de l’éducation et de la formation, de l’emploi, de la précarité, de la santé, de la culture, du  sport, des violences faites aux femmes… »

Cette nouvelle édition donne des statistiques et regroupe les chiffres les plus significatifs de l’année 2019. Le conseil suivant y est donné « Saisissez-vous de ces chiffres pour sensibiliser davantage aux enjeux de l’égalité entre les femmes et les hommes ». En cette période électorale, dans certains cercles, les hommes redoublent de perversité envers les femmes qui se présentent, n’hésitant pas à les attaquer sur leur physique, ou à donner des consignes aux autres pour le faire, etc. ! Dommage.

Un commentaire


  1. Aujourd’hui Journée des Femmes 2020 … alors comme les lignes ne bougent que trop lentement, un clins d’oeil pour agir.

    En lien avec un « fait divers » irlandais de 2018 (#thisisnotconsent). Des femmes indignées par l’acquittement d’un violeur, ont accepté de me prêter un string, ce petit bout de tissu, symbole de culpabilité supposé, que je dessine épinglé ?
    A découvrir la série en cours de réalisation : https://1011-art.blogspot.com/p/thisisnotconsent.html

    Cette série a été présentée à des lycéens, quand l’art contemporain ouvre le débat…

    La série continue ! je fais un appel aux femmes qui souhaiterais me prêter un string pour participer au projet.

Les commentaires sont fermés.