Aucun décès en lien avec le COVID dans les EHPAD d’Epinal et de Remiremont

Communiqué de presse.

Dans les 3 EHPAD du Centre Hopspitalier Emile Durkheim de Golbey (150 lits), d’Épinal (73 lits) et de Thaon-les-Vosges (63 lits) et dans l’EHPAD du Centre Hospitalier de Remiremont (83 lits), la crise du COVID a été anticipée, dès la fin février, avec la mise en place de procédures, destinées à limiter ou lutter contre la propagation du virus. Ci-dessous un point complet sur la situation actuelle.

  • Début mars, accentuation des gestes barrières préconisés (lavage des mains, limitation des contacts physiques),
  • Mise en place d’une signalétique sur les EHPAD, avec rappel des gestes barrières, interventions de l’équipe opérationnelle d’hygiène hospitalière (EOHH),
  • Le 9 mars, interdiction des visites / Arrêt de toutes les animations collectives (animations en chambre) et de la restauration collective (services en chambre) / Renforcement des mesures d’isolement dès qu’un résident présente des symptômes apparentés au COVID en lien avec l’EOHH.

A ce jour, malgré les précautions et mesures prises, 4 décès liés au COVID sont à déplorer sur l’EHPAD de Golbey et 2 sur l’EHPAD de Thaon les Vosges.

Aucun décès en lien avec le COVID n’a eu lieu à ce jour dans les EHPAD d’Epinal et de Remiremont.

Les personnels de nos EHPAD sont sur le front et œuvrent sans relâche pour la bienveillance de nos résidents.

Rompre l’isolement.

Les EHPAD ont mis à disposition des tablettes permettant aux résidents de communiquer avec leur famille.

Pour l’instant, il ne sera pas possible de rétablir les visites.

Un programme de redynamisation physique des résidents va être initié dans un rapide délai .

Des opérations de dépistage ciblé seront très prochainement menées sur les 4 EHPAD sous la direction du Dr Anthony Léon Biologiste du Laboratoire de Biologie Médicale du Centre Hospitalier Emile-Durkheim.