Communes de moins de 1.000 habitants – Les candidats non élus au 1° tour sont automatiquement candidats au second tour

Dans le département des Vosges, 84 communes de moins de 1000 habitants et 10 communes de plus de 1000 habitants sont concernées par ce second tour de scrutin.

Parmi elles, 27 communes de moins de 1000 habitants ont encore un nombre insuffisant de candidats enregistrés.

Les déclarations de candidatures pour le second tour des élections municipales pourront être déposées en Préfecture des Vosges vendredi 29 mai et mardi 2 juin aux horaires suivants :

– vendredi 29 mai de 8 h 30 à 11 h 30 et de 13 h 30 à 17 h 00.

– mardi 2 juin de 8 h 30 à 11 h 30 et de 13 h 30 à 18 h 00.

Pour les communes de moins de 1.000 habitants :

Les candidats non élus au 1° tour sont automatiquement candidats au second tour. Ils n’ont aucune démarche à faire. Ils ne peuvent pas retirer leur candidature.

Outre ces candidats, de nouveaux candidats peuvent se déclarer au second tour dans le cas où il y aurait eu au premier tour moins de candidats que de sièges à pourvoir.

Le second tour porte uniquement sur les sièges non pourvus au premier tour. Ne seront pas prises en compte les vacances qui seraient intervenues dans l’intervalle (démission, décès).

Pour les communes de 1000 habitants et plus :

Une déclaration de candidature est obligatoire.

Une liste peut se maintenir au second tour le 28 juin à condition d’avoir obtenu au moins 10 % des suffrages exprimés au premier tour organisé le 15 mars 2020.

Si elle se maintient sans fusionner, les candidats qu’elle présente sont donc strictement les mêmes candidats que ceux présentés au premier tour, et dans le même ordre.

Une liste qui a obtenu au moins 5 % des suffrages exprimés le 15 mars 2020 peut fusionner avec une autre liste c’est à dire présenter certains de ses candidats sur une liste qui se maintient. Ses candidats doivent tous rejoindre la même liste accueillante.

Les listes électorales du premier tour sont gelées et utilisées pour le second tour:

Ainsi, aucun électeur ne pourra être radié ni inscrit sur les listes électorales, par le maire ou la commission de contrôle, jusqu’au lendemain du second tour des élections et ce dans toutes les communes, y compris celles n’ayant pas à organiser de second tour.

Toutefois :
• seront intégrées aux listes électorales établies pour le premier tour, les inscriptions des jeunes devenus majeurs ou des électeurs ayant acquis la nationalité française, inscrits d’office par l’INSEE, ainsi que les inscriptions résultant de décisions de justice ;
• seront radiés d’office les électeurs faisant l’objet d’une décision de justice ou pour cause de décès.