Bussang – Le Bistrot du Tremplin accueille à nouveau ses clients

Inauguré début janvier par Laetitia et Michel Piller, ses propriétaires, le bar avait été contraint de fermer à peine deux mois plus tard en raison de la crise sanitaire. Mardi matin, les clients étaient présents, fidèles au rendez-vous pour retrouver la convivialité de l’établissement.

Impatience et soulagement. Laetitia et Michel Piller ont le sourire. Et pour cause ! « Les clients sont revenus aussi nombreux qu’à l’ouverture en janvier », raconte Laetitia. « Certains d’entre eux avaient même effectué une précommande via la plateforme solidaire « J’aime mon Bistrot » pour nous apporter leur soutien durant le confinement et y avaient joint des petits messages sympathiques ! ». Un élan de solidarité qui touche. Le petit café du matin pris en terrasse est de retour à Bussang…

Garder le cap !

Le Bistrot du Tremplin venait à peine d’être inauguré en début d’année. « Nous avions reçu des compliments. Des gens de tous âges, qu’ils soient du secteur comme de passage, nous avaient manifesté des marques de gentillesse. Nous souhaitions que l’agencement de notre bistrot invite à la convivialité, respire la chaleur humaine. » A l’annonce du confinement, Michel a donc logiquement ressenti une immense déception et de la frustration. Toutefois, pas question de baisser les bras : « Nous ne nous sommes pas laissés abattre et avons poursuivi les travaux du restaurant qui ouvrira ses portes mercredi prochain. On garde le cap ».

Changement de vie réussi

L’établissement, qui comprend un bar, un restaurant et qui pourra recevoir des vacanciers à compter de Noël 2020 grâce à la création de plusieurs chambres d’hôtel, était en vente depuis plusieurs mois après avoir fait la réputation du tourisme dans la cité bussenette pendant de nombreuses années.

Michel, 44 ans, était chef des ventes dans une concession automobile tandis que son épouse Laetitia, 41 ans, occupait la fonction de responsable d’exploitation dans une chocolaterie en Suisse après un parcours scolaire et professionnel d’une vingtaine d’années dans le secteur de l’hôtellerie, de la restauration et du vin. La famille résidait en Alsace. « Nous avions envie d’avoir un projet professionnel commun et de changer de vie, créer de nos propres mains, connaître un plus grand épanouissement personnel tout en conservant le contact humain que nous apprécions. Nous avons eu le déclic lors d’un séjour de vacances au Mexique. A notre retour, un ami qui s’est aussi reconverti pour venir s’installer définitivement dans les Vosges a conforté notre choix pour ce département. Nous avons été très bien accueilli à Bussang ! »

5 emplois créés.

Des travaux d’envergure ont débuté il y a un an pour apporter un style à la fois authentique et contemporain à l’établissement. Pour ce faire Michel et Laetitia Piller ont choisi des matériaux et des entreprises locales. Par ailleurs, 4 personnes originaires du canton ont d’ores-et-déjà été recrutées, dont une apprentie. Le couple recherche actuellement une seconde apprentie en cuisine. « On reprend du baume au cœur. Les clients sont revenus en nombre depuis notre réouverture mardi matin. » Une réouverture qui respecte strictement bien sûr les gestes barrières et la distanciation sociale pour passer un bon moment au Bistrot du Tremplin.

Contact :

Bistrot / Restaurant du Tremplin.

8 rue du 3ème RTA à Bussang.

03.29.61.35.19 et sur Facebook : bistrot du Tremplin / hotel restraurant du Tremplin.