Remiremont – L’Etang du Renard en panne de sa belle image… 

Il n’y a pas que les forêts qui souffrent. Les petits plans d’eau sont eux aussi à la peine durant ces périodes de sécheresse… Situé dans un cadre agréable et bien fréquenté de la forêt communale, en bordure immédiate d’une agréable route forestière reliant les cols de La Demoiselle et du Peutet, l’Etang du Renard s’inscrit comme un lieu incontournable.

Ce petit étang, situé à 585 m d’altitude, capte normalement les eaux d’infiltration des reliefs environnants que sont Le Bambois et la Tête des Ânes. Mais en regard de cette nouvelle saison particulièrement sèche, le plan d’eau présente un aspect terne, puisqu’il se trouve en partie asséché. Elle semble paraître loin l’image où la nature environnante prenait plaisir à se refléter dans ses eaux claires et abondantes.

Cependant, son environnement est loin de démériter. En premier lieu, c’est ici que prend naissance la rivière L’Augronne, à proximité immédiate de la ligne de partage des eaux située au lieudit « Le Pas de l’Âne ».  Cette ligne de partage des eaux est loin d’être anodine, puisqu’elle marque la séparation entre le bassin de la Mer du Nord et le bassin de la Méditerranée.

Voilà bien une riche particularité du réseau hydrographique. D’ailleurs, en empruntant la RD 23 menant vers le Val d’Ajol (Col du Peutet), de larges panneaux indiquent dans les deux sens de circulation, cette ligne de partage des eaux.

Quant à l’étang du Renard, gageons que les pluies automnales finiront par arriver afin de lui redonner vie à part entière. Car c’est si beau, le grand miroir de l’eau !

D.P.