Saulxures-sur-Moselotte – Deux anciens employés n’ont pas reçu leur solde de tout compte à l’usine de la Médelle

Maxime Perrin, 26 ans, et Freddy Laheurte, 59 ans, faisaient partie de la trentaine d’employés de Carora Fibres repris depuis le 1er avril 2020 par Inrest Fiber, au sein de l’usine de la Médelle, dans le cadre d’un plan de sauvegarde de l’emploi. A l’issue trois années et demi d’ancienneté chacun, ils ont choisi de quitter l’entreprise par une rupture conventionnelle. C’est-à-dire un accord commun de la rupture du contrat de travail. Une démarche acceptée par la direction, le 23 juillet 2020 pour Freddy et le 04 août 2020 pour Maxime.

Seulement voilà, « à ce jour, nous n’avons pas reçu notre dernier salaire, nos congés payés et notre prime de licenciement » expliquent les deux anciens collègues. Une situation qu’ils ne peuvent que déplorer d’autant « qu’en ce qui concerne les documents, ils nous ont en revanche bien été remis le jour même ».

Aujoud’hui, ces deux Saulxurons ont mis en demeure leur ancien employeur « de nous régler notre dû. Sinon, nous devrons engager une procédure aux Prud’hommes ».

Ces ruptures conventionnelles ne seraient pas les seules au sein d’Inrest Fiber. Deux autres employés seraient actuellement en train d’engager la même procédure.