Remiremont – La première adjointe Stéphanie Didon démissionne à son tour

Six jours après le deuxième adjoint Jean-Charles Foucher, c’est au tour de la première adjointe Stéphanie Didon de démissionner du conseil municipal. Elle l’annonce dans un communiqué de presse à lire ci-dessous. NB : les inter-titres sont de notre rédaction.

Chers Romarimontaines et Romarimontains,

C’est avant tout à Vous que je tiens à m’adresser directement au travers de ce communiqué de presse, Vous électeurs Romarimontains dans votre ensemble, que vous ayez ou pas exprimés vos suffrages par deux fois vers la liste de Jean Hingray, dont j’ai porté avec une grande fierté la charge de 1èreadjointe qui m’a été confiée par le maire.

C’est donc vous et prioritairement que je me dois d’informer que j’ai pris la difficile décision  de démissionner de la charge de 1ère adjointe qui m’a été confiée et de mes fonctions de conseillère municipale, ma loyauté, mes convictions et mon engagement profond pour ma ville et devant les Romarimontains ne pouvant pas être associés à un retour vers l’ancien monde en cautionnant la politique menée par un ex leader d’opposition, qui plus est avec le soutien du maire.

« La candidature de notre maire aux élections sénatoriales conduit aujourd’hui notre équipe municipale à être en proie à une crise existentielle »

La candidature de notre maire aux élections sénatoriales, remportées avec brio, conduit aujourd’hui notre équipe municipale à être en proie à une crise existentielle.

Si Remiremont peut désormais s’enorgueillir à nouveau d’une voix à l’assemblée des sages à Paris dont je suis pour l’instant bien en peine de mesurer les effets positifs pour notre ville,  je ne peux que constater les effets désastreux que ce départ très mal préparé de la municipalité va engendrer rapidement.

Il en va de même concernant la Communauté de Communes où Remiremont venait de retrouver enfin et en toute logique sa présidence perdue.

Je déplore dans un premier temps les effets d’annonces lus et vus dans la presse, et je me suis largement exprimée à ce sujet lors de notre dernière réunion de majorité, restant en totale opposition avec la façon dont les choses ont été faites, débouchant sur la situation actuelle.

« Les principaux intéressés ont souhaité faire passer leurs intérêts personnels avant ceux de la ville ».

Dès lors,  j’ai mûrement réfléchi à la meilleure façon de me positionner face à une situation des plus compliquées à Remiremont, que je mets sur le compte d’un manque de communication évident des principaux intéressés qui ont souhaité sans en imaginer la suite, faire passer leurs intérêts personnels avant ceux de la ville et des Romarimontains. Je ne suis pas carriériste et encore moins dans une démarche de politique politicienne et je ne me voyais pas spéculer sur mon positionnement de maire ou pas, mais sur les bienfaits pour Remiremont, ses habitants et sa municipalité de poursuivre avec cœur, respect et engagement, le travail commencé voilà 4 ans, lorsque j’ai décidé de m’impliquer aux côtés de Jean Hingray, dans un projet innovant auquel j’ai adhéré et cru.

« Ne pas laisser les clés de la mairie aux membres d’un représentant de l’ex-opposition »

J’avais pris la décision, avant cela, de me présenter pour prétendre en toute légitimité et avec l’aval de notre majorité à cette fonction de maire pour Remiremont, soucieuse du travail restant à faire pour ma ville et bien décidée à ne pas laisser les clés de la mairie aux membres d’un représentant de l’ex-opposition.

Un récent entretien avec le maire en présence de Jean-Benoît TISSERAND a confirmé la mise en évidence de décisions déjà actées et non négociables, insistant sur le fait que ma candidature n’était pas à leur sens opportune et ne ferait pas l’unanimité au sein de notre équipe.

J’ai averti mes colistiers dans une intervention lors d’une réunion de majorité pour éviter des divisions.

Le départ précipité et légitime de Jean-Charles Foucher qui en suivi a donné un élan décisif à ma prise de décision.

« Je m’inquiète de voir notre « Belle des Vosges » bientôt décliner, régresser, sans feuille de route, revenir à l’attentisme »

J’apprécie et je suis fière de ce qu’est devenue notre ville, le virage résolument dynamique, moderne et décomplexé prit grâce au travail acharné et loyal porté par cette équipe des premiers jours, et je m’inquiète de voir notre « Belle des Vosges » bientôt décliner, régresser, sans feuille de route,  revenir à l’attentisme que nous avons connu en arrivant aux affaires en 2017.

Sans réels soutiens pour valider ma candidature et offrir à notre équipe une réelle opportunité de poursuivre la politique engagée de tout mon cœur et de toutes mes forces durant ces dernières années, pour honorer de la meilleure manière le choix des Romarimontains,  je ne peux que me rendre à l’évidence que mon maintien même au sein de cette équipe ne serait qu’un leurre, et m’interdirait tout travail de fond.

« Des décisions prises pour soigner l’égo, allant totalement à l’encontre de l’intérêt commun et de nos convictions citoyennes »

Le départ de Jean-Charles, 2ème adjoint dont l’efficacité et l’implication ne sont plus à démontrer au sein de cette liste est un coup dur et fait suite sans aucun doute à ce manquement total de concertation, de décisions prises pour soigner l’égo, allant totalement à l’encontre de l’intérêt commun et de nos convictions citoyennes.

Le débat démocratique à Remiremont a été durant ces derniers mois mis à rude épreuve et il ne me parait plus envisageable de continuer à travailler pour ma ville dans ces conditions.

Je mesure toute l’étendue du gâchis qu’engendre pour Remiremont les jeux d’ambitions, ceci au détriment de l’intérêt général.

« Je ne perdrai pas mon âme dans ce qui n’est plus moi… »

Je suis une femme libre, intègre, véhiculant dans tous mes engagements, mes principes et mes valeurs et je ne perdrai pas mon âme dans ce qui n’est plus moi…

Je tiens très solennellement à remercier toutes celles et ceux qui m’ont témoignés leur soutien et leurs encouragements ces dernières semaines et du fond du cœur j’adresse le meilleur aux nouveaux acteurs du devenir de notre « Belle des Vosges ». Qu’ils ne lâchent rien et continuent à se battre pour que vive Remiremont.

Quant à moi, je continuerai à m’investir pour notre ville mais d’une autre manière.

Merci à Tous…

Stéphanie DIDON.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s