Bourg-centres petites villes de demain – Remiremont, Le Val d’Ajol et la Com’Com candidates

Anne Girardin maire du Val d’Ajol, Jean-Benoît Tisserand, maire de Remiremont, et Catherine Louis, première vice-présidente de la Communauté de Communes de la porte des Vosges Méridionales, ont signé un partenariat afin de candidater à l’appel à projets « Bourgs-Centres -Petite Ville de Demain ».

Suite à plusieurs rencontres de travail organisées par la Communauté de Communes de la Porte des Vosges Méridionales dans le cadre d’une Opération de revitalisation territoriale (ORT), Le Val d’Ajol et Remiremont souhaitent affirmer leur volonté de redynamisation de leur territoire à l’instar de Plombières-lès-Bains retenue lors d’un précédent appel à projets Bourg-Centre.

Mais au-delà des intérêts de chacun, c’est également une démarche collective à l’échelle de toute la communauté de communes qui est mise en perspective. Nos communes ne vivent pas seules, elles ont en commun de nombreuses problématiques, mais aussi de précieux atouts.

Le patrimoine bâti, le commerce, l’artisanat, l’industrie, les mobilités, la santé, la culture l’éducation (…) sont autant de vastes chantiers que les 10 communes souhaitent aborder collectivement et qui s’inscriront dans la durée.

Si cette candidature est retenue, notre territoire pourra bénéficier de différents soutiens financiers et en ingénierie notamment de la part de l’Etat, du Département et de la Région pour stimuler nos bassins de vie.

En outre, une opération de revitalisation territoriale permettrait de bénéficier d’un dispositif de défiscalisation immobilière (DENORMANDIE), susceptible d’inciter les investisseurs privés à privilégier  nos communes.