Saint-Maurice-sur-Moselle – Le maire dit son « effarement » et son « indignation » suite au post d’un conseiller

Lors de la réunion du conseil municipal du mardi 3 novembre 2020, le maire a demandé à l’assemblée de respecter une minute de silence dans le cadre des attentats survenus ces derniers jours : l’assassinat de Samuel Paty, professeur ’Histoire-Géographie, en charge de l’enseignements moral et civique, au collège du Bois d’Aulne à Conflans-Sainte-Honorine, le 16 octobre 2020 ; l’assassinat de deux femmes de 44 et 60 et d’un homme de 55 ans, au sein de la Basilique Notre-Dame de l’Assomption à Nice, le 29 Octobre 2020 ; l’assassinat de 4 personnes à Vienne (Autriche), le 02 novembre 2020.

Thierry Rigollet a fait part à l’assemblée « de son effarement et de son indignation suite à la parution d’un article sur Facebook. En effet, l’auteur de ce message, membre du Conseil Municipal, a profité de la décapitation d’un homme pour faire de la propagande politique. Monsieur le Maire est affligé par ce comportement inadmissible ».

Lire le compte-rendu complet, fourni par la commune, en cliquant ici.