Tourisme – Une étude lancée pour « garantir le ski alpin communal à Ventron »

Julien Le Goff, secrétaire général de la Préfecture des Vosges, Brigitte Vanson, maire de Ventron, François Vannson, président du conseil départemental des Vosges, Jérôme Mathieu, conseiller départemental, et Thibaut Leduc, patron de la SAS Leduc.

Alors qu’une pétition, signée en deux semaines par 2.600 personnes réclame le maintien du ski alpin à Frère-Joseph, un protocole sur l’avenir de la station a été signé ce vendredi 20 novembre 2020 dans ce projet de 18 millions d’euros qui prévoit l’aménagement d’une station quatre-saisons, basée sur le bien-être, avec 30 emplois à la clef. En principe, l’inauguration aura lieu en 2022, année du centenaire de la station fondée en 1922.

Un protocole signé par :

  • la commune de Ventron, avec son maire Brigitte Vanson,
  • la SAS Leduc, avec son patron Thibaut Leduc,
  • la Banque des Territoires, Groupe Caisse des Dépôts et Consignations (CDC), avec Véronique Bec,
  • Le conseil départemental des Vosges, avec son président François Vannson,
  • la Préfecture des Vosges, avec le secrétaire général Julien Le Goff.
Thibaut Leduc a présenté son projet.

Ce protocole fait suite à la réunion sous l’égide de la Préfecture des Vosges en date du vendredi 13 novembre 2020, en présence de toutes les parties citées ci-dessus. Il a été convenu et acté les décisions suivantes :

1/ Le projet de la SAS Leduc de transformation de la station de Ventron entre dans sa phase active : la SAS Leduc engage la démolition du bâtiment de I’Ermitage (contenu et contenant) à partir du 15 décembre 2020 et pour une durée de 4 mois faisant suite à la création de la nouvelle voie d’accès au site. Elle dépose son permis de construire au plus tard ce 23 novembre 2020.

Note de la rédaction : le département des Vosges prend en charge la réalisation de cette nouvelle voie à hauteur d’un million d’euros.

2/ La commune de Ventron acte la suspension de la délégation de service public (DSP) suite à l’engagement de la démolition du bâtiment de l’Ermitage (contenu et contenant), la SAS étant dans l’impossibilité de déployer la saison de ski 2020-21.

3/ La commune, avec l’Etat, le Département et l’appui de la Caisse des Dépôts et Consignations, lance dans les plus brefs délais une étude afin de définir une nouvelle DSP qui garantira le ski alpin communal à Ventron.

4/ La SAS Leduc entend dans ces conditions, d’ores et déjà pouvoir se positionner sur cette nouvelle DSP qui peut compléter utilement l’activité hivernale maintenue dans le cadre du nouveau projet Leduc/Banque des territoires, à savoir les activités nordiques hivernales : de ski de fond, de randonnée ou de raquettes.

A ces conditions, les parties « entendent soutenir très activement le projet de reconversion de la station historique de Ventron vers ce projet de nature et de montagne innovant afin qu’il soit effectif au plus tard à l’automne 2022, année du centenaire de la Station de Frère-Joseph ».