Remiremont – Re-confinement : les cavaliers sont autorisés à s’occuper de leurs chevaux

Samedi 21 novembre 2020, nous avons publié un article relatant les travaux en cours de la construction du petit manège, au centre hippique de la Grange-Puton (lire ici). Celui-ci était accompagné d’images montrant des cavalières et leurs chevaux en action sur la carrière de la Grange-Puton.

A la lecture de l’article, certains se sont étonnés qu’une telle activité soit possible pendant le confinement. D’autant que la pratique sportive individuelle n’est, pour sa part, pas autorisée pendant le confinement.

Qu’en est-il des propriétaires d’équidés ?

La réponse est apportée par la Fédération Française d’Equitation dans une foire aux questions publiée lundi 16 novembre 2020.

Ils sont autorisés à se déplacer au-delà d’1 km pour s’occuper de leurs chevaux. Cela concerne les propriétaires qui hébergent directement leurs équidés mais également les équidés hébergés dans les établissements équestres.

Dans ce cas, les propriétaires et les personnes ayant un équidé en pension (demi, tiers, quart) sont autorisés à se rendre dans l’établissement avec l’accord du dirigeant pour :
•    nourrir,
•    soigner,
•    assurer l’activité physique indispensable à l’équidé.

Lire la foire aux questions dans sa totalité en cliquant ici.

D.J.