Saint-Maurice-sur-Moselle – Jean-Marie et Germaine Blaise se sont éteints à quatre jours d’intervalle

Germaine et Jean-Marie Blaise se sont éteints a quelques jours d’intervalle, les 4 et 8 décembre 20220, respectivement à l’âge de 95 et 92 ans. Ce couple, domicilié à Voiron (Isère), vivait ces derniers temps dans un EHPAD à Moirans. Une cérémonie religieuse a été célébrée le 11 décembre à Coublevie (Isère).

Née en 1925, Germaine était la troisième fille de Regina et Henri Chapot, possédant une ferme, au Picheras, à Voiron.

Après des études d’infirmière, elle exerce la profession de sage-femme, successivement à Rives (Isère), Carpentras (Vaucluse), Neuvic-Entier (Haute-Vienne), Aubusson (Creuse), Saint-Pourcain-sur-Sioule (Allier), Grenoble (Isère) et Vienne (Isère).

Jean-Marie, lui, est né en 1928 a Saint-Maurice-sur-Moselle. II s’engage à 20 ans dans l’armée et rejoint l’Indochine. Rapatrié en France en 1953, il signe un réengagement pour l’Algérie. Durant l’opération de Suez, il est grièvement blessé le 8 décembre 1956 et perd l’usage de son oeil droit. Grand invalide de guerre, il pas-se encore quatre années au secrétariat de l’état-major général des armées. Retourné à la vie civile, il consacre beaucoup de temps à l’ Union des mutilés et anciens combattants. Il sera également, pendant 10 ans, président de la section de Voiron de l’Association des combattants de I’Union française. Titulaire de la médaille militaire, de la Croix de guerre avec trois citations, Jean-Marie Blaise est nommé en 2007 chevalier de la Légion d’honneur.

Mariés en 1961 à Voiron, Germaine et Jean-Marie ont eu trois enfants : Jean-Paul, Sylvie et Frederic. Ils laissent derrière eux un grand vide et trois petits-enfants : Jules, Nicolas et Eloise.