Gérardmer – Garnier-Thiébaut retenu dans les projets d’investissement productif

4 projets d’investissement productif soutenus dans les Territoires d’Industrie des Vosges !

Pour permettre de rebondir après la crise, dans le cadre du plan « France Relance », a été lancé un fonds d’accélération des investissements industriels dans les territoires, doté de 150 millions € en 2020 et de 400 millions € d’ici 2022.

C’est dans ce cadre que 4 entreprises vosgiennes sont d’ores et déjà lauréates. Ainsi, les projets soutenus permettront à ces entreprises de diversifier leur activité, moderniser leurs procédés de fabrication et pérenniser leur présence sur le territoire, tout en contribuant à la transition écologique et solidaire.

Il convient de noter que le Conseil Régional Grand Est s’est associé à cette démarche, afin qu’un plus grand nombre de projets soient soutenus. La Région Grand Est est ainsi la première Région de France à contribuer financièrement à un dispositif mis en place par l’État dans le cadre du Plan de Relance.

LES ENTREPRISES VOSGIENNES LAURÉATES

« VM 88 » à CHATENOIS

« WM 88 », qui emploie 130 salariés, conçoit, fabrique et commercialise pour le grand public des meubles à composer. L’entreprise livre actuellement ses clients distributeurs avec des cuisines munies de plans de travail sur mesure en stratifiés issus de la découpe de grandes plaques sur lesquelles le décor stratifié est collé, ce décor étant en provenance majoritairement d’Europe de l’Est. L’objectif de ce projet est d’internaliser la production de ces grandes plaques grâce à une ligne de production adaptée.

Ce projet participe ainsi à la transition écologique en évitant de nombreux transports en camions. Il permettra d’améliorer la compétitivité du site et la création de postes sur des processus nécessitant un savoir-faire qui pourra être acquis avec des formations adéquates.

« NORSKE SKOG » à GOLBEY

Employant 348 salariés, l’entreprise « Norske Skog Golbey » (NSG) est le dernier fabricant de papier journal de France. Depuis janvier 1992, l’usine de Golbey produit en moyenne chaque année 600 000 tonnes par an de papier journal , fabriqué à partir de fibres de bois (30 %) et de papiers recyclés (70 %). La quasi-totalité de sa production est destinée au marché européen. Ce papier sert à l’impression de journaux et de publications commerciales.

Pour pérenniser le site vosgien et développer la compétitivité du site, NSG investit près de 250 millions € dans la modification de son outil industriel de production afin de conserver un cœur de métier performant, diversifier l’offre en entrant sur le marché croissant du carton ondulé et s’inscrire dans l’économie circulaire en développant l’énergie verte et en valorisant uniquement des fibres recyclées. Le projet actuel (2,7 M€) porte sur les premiers investissements en vue de la transformation complète d’une ligne de production de papier journal en ligne de production de papier pour carton, de la réception des matières premières à l’entrepôt des produits finis.

Le projet va pérenniser les emplois actuels, mais aussi générer la création d’une vingtaine d’emplois directs et environ 200 emplois induits uniquement dans le domaine du transport.

« WEISROCK VOSGES » à SAULCY-SUR-MEURTHE

Créée en 1871, cette entreprise française compte parmi les leaders mondiaux en matière de savoir-faire dans la réalisation de charpentes de prestige. Le projet (5 M€) vise à réorganiser des lignes de production, à développer de nouveaux produits et à créer deux ateliers de production.

« SOCIÉTÉ DE TISSAGE GARNIER THIEBAUT » à GERARDMER

L’entreprise est spécialisée depuis 1833 dans la production et la commercialisation de linge de maison pour le grand public et pour l’hôtellerie-restauration.

Le projet (842 000 €) a pour objectif de renforcer l’activité industrielle de l’entreprise dans les Vosges en permettant une relocalisation de certaines sources d’approvisionnement et d’opérations industrielles jusque-là sous traitées, en initiant une diversification des activités et en conduisant une modernisation de l’ensemble du processus de fabrication.

Pour en savoir plus sur le plan « France Relance » :https://www.economie.gouv.fr/plan-de-relance