Thiéfosse – Un aménagement fonctionnel et homogène pour l’entrée du village

La municipalité de Thiéfosse a souhaité requalifier la traversée de sa commune (D.43) par un aménagement fonctionnel et homogène sur un linéaire d’environ 400 mètres. Elle a souhaité également aménager une aire de covoiturage afin de favoriser les modes de déplacement doux dans la vallée.

Le projet prenait en compte la hiérarchisation et l’organisation des espaces publics et leurs utilisations (circulations piétonnes, circulation des véhicules), l’accessibilité des espaces publics à toutes les personnes (PMR) et des plantations pour animer ponctuellement les espaces publics (tout en limitant l’entretien).

Il visait également à la sécurisation de la rue afin de favoriser les automobilistes à ralentir dès l’entrée de commune, reconfigurer les intersections, rendre lisible l’espace public en général (circulation piétonnes, carrefour…), redonner de la place aux piétons sur l’ensemble de la traversée de la commune et la gestion des réseaux humides comprenant la gestion des eaux de pluies par infiltration dans le sol.

Durant l’été et l’automne, les travaux ont été réalisés en deux tranches de travaux : réalisation de la traversée de la commune (Grande Rue) et réalisation d’une aire de covoiturage.

L’opération peut être synthétisée de la façon suivante :

  • Rendre un espace qualitatif et fonctionnel sur un linéaire de 400 mètres de corps de rue dont la lisibilité est à améliorer.

  • Prendre en compte l’aspect sécuritaire, les larges lignes droites existantes sont incitatives à la prise de vitesse.

  • Prendre en compte les affleurement granitiques et fossés existants.

  • Déplacement du panneau d’entrée d’agglomération.

Définition du projet.

Suivant le souhait des élus, les divers aménagements sont composés comme tels :

Réseaux humides : Infiltration des eaux de pluie.

Aménagement de la rue :

  • Recalibrage de la chaussée avec rétrécissement de la chaussée à 6.50 m.
  • Création d’un trottoir et d’une allée piétonne d’une largeur de 1.50 m, en sablé stabilisé renforcé, Reprise des espaces verts de part et d’autre du profil de voirie.
  • Embellissement et mise en valeur du paysage et de la géologie de la vallée. Prise en compte d’une gestion durable de ces espaces plantés.
  • Aménagement d’un réseau de noue de récupération des EP végétalisées.
  • Redéfinition du carrefour de l’impasse Léon Jacquemin.

Aménagement de l’aire de covoiturage :

  • Aire de stationnement de 12 places, pouvant être étendu à 16 places dans un éventuel projet d’extension futur.
  • Zone d’agrément avec espace pique-nique et liaison piétonne avec le nouveau trottoir aménagé pour la traversée.
  • Plantation d’agrément est d’intégration à l’environnement proche.