Vosges – Les voeux de François Vannson, président du conseil départemental

Nous reproduisons, ci-dessous, les voeux de François Vannson, président du conseil départemental des Vosges, à la population du département.

Madame, Monsieur,

Au terme d’une année éprouvante, nous ressentons tous le besoin d’appréhender de nouvelles perspectives et de nous projeter vers le futur.

L’année 2020 que nous venons de quitter a été des plus particulières. Si elle nous a toutes et tous marqués et a ébranlé nombre de choses que nous prenions pour acquises, nous avons fait au mieux pour nous adapter et évoluer en conséquence : nous avons repensé nos priorités, changé nos modes de vie, protégé les plus fragiles, et nous sommes astreints à de nouvelles obligations, en remisant, pour un temps du moins, certaines habitudes. Soudés dans cette épreuve, nous avons su être résilients, imaginatifs, responsables et solidaires. Toutes et tous impliqués dans cette lutte contre la Covid-19, nous nous sommes collectivement engagés dans le seul sens de l’intérêt général, pour le bien commun et la santé de tous. Il me semble important de saluer l’unité collective et l’engagement personnel qui nous ont mus et rassemblés depuis le début de cette crise, dont nous ne nous sommes jamais départis et qui continuent aujourd’hui encore de prévaloir ; les vosgiennes et les vosgiens en sont autant de vibrants exemples, notre histoire et notre caractère y étant sans doute pour beaucoup.

Dans les Vosges, comme partout en France, l’ensemble du corps social, citoyens comme élus, entreprises comme collectivités, a formidablement répondu à cette urgence sanitaire majeure, en mettant tout en œuvre pour la juguler, la maîtriser et trouver une solution pour en venir à bout. A ces titres, j’ai une pensée toute particulière pour tous ceux et toutes celles qui dès la première vague, toutes lignes confondues, ont été présents et se sont battus pied à pied alors même qu’ils avaient à faire avec un virus initialement peu connu et devaient absolument tenir dans des conditions difficiles et inédites. Ils ont eu un rôle essentiel et pour tout dire déterminant et nous ont permis de passer ce cap : je veux encore une fois leur dire toute notre reconnaissance. J’ai également une pensée émue pour toutes celles et tous ceux qui ont perdu un être cher dans cette période à part ainsi que pour tous ceux et toutes celles qui ont été touchés par ce virus.

Tout au long de cette période hors-norme, l’ensemble des acteurs publics ont engagé toutes leurs ressources et utilisé tous les instruments et outils à leur disposition, avec détermination et abnégation, afin d’accompagner et soutenir tous les publics et traverser cette épreuve. S’ils ont tous veillé à s’acquitter au mieux, au regard des circonstances, de leurs missions et bien au-delà, ce sont surtout les collectivités locales, fortes de leur connaissance du terrain, de leur contact privilégié avec leurs populations et soutenues par les réseaux locaux (associatifs etc…) qui se sont avérées incontournables. Les conseils régionaux et départementaux, les municipalités ainsi que l’ensemble de leurs équipes respectives, souvent en synergie, mettent ainsi tout en œuvre depuis le début de cette crise pour protéger les populations, préserver l’activité et maintenir le tissu socio-économique : je salue leur dévouement et les remercie de leur engagement de tous les instants.

Aussi est-ce dans ces conditions singulières, et en ses qualités d’échelon majeur de proximité ainsi que de chef de file des politiques de solidarité, que le Conseil Départemental s’est entièrement mobilisé pour apporter le maximum de moyens financiers, techniques, logistiques, matériels comme humains, afin d’y faire face. Il a répondu à l’urgence en engageant les crédits nécessaires, en actionnant les leviers essentiels et en activant l’ensemble de ses ressources et capacités : fourniture de masques, de gels hydroalcooliques et de surblouses ; soutien économique en abondant le plan “Résistances” de la Région Grand Est ; surplus des marchés publics ; primes aux agents des services à la personne…C’est ainsi en un temps record que les élus départementaux, relayés et soutenus par tous les services de la collectivité, ont déroulé l’ensemble de ces mesures pour un montant de plus de de 3,5 millions d’€ – dont 1,4 millions d’€ pour les agents des services à domicile -.

Le Département a pu procéder à ces soutiens exceptionnels tout en assurant l’ensemble de ses politiques publiques et sans obérer l’avenir. Ces actions spécifiques et nécessaires ont effectivement été rendues possibles par notre gestion rigoureuse et nos choix budgétaires depuis notre prise de fonction collective en 2015, qui nous ont permis de bénéficier des fonds nécessaires pour agir sans déséquilibrer notre budget. A ces mesures, qui s’inscrivent pleinement dans l’ADN des actions de notre collectivité, nous devons ajouter l’apport du Plan Actions Santé Vosges, initié en 2018 par notre Département dans le cadre de ses compétences volontaires. Ce dispositif innovant a déjà permis d’inciter à l’installation de plus de 70 médecins et de plusieurs dizaines de professionnels de santé. Sa montée en puissance permet de conforter l’offre de soins et contribue au maintien de nos établissements hospitaliers dont l’importance n’a jamais été aussi prégnante. L’ensemble de ces dispositifs ont eu un effet concret lors des phases aigües que nous avons connues depuis le début de la pandémie, et ont permis à nos territoires, aux vosgiennes et aux vosgiens d’être entendus, soutenus et accompagnés non seulement lorsqu’ils en avaient le plus besoin mais encore aujourd’hui, la proximité, la solidarité, l’engagement et l’écoute étant des valeurs fortes de notre collectivité.

A ce jour, des raisons d’espérer la fin de cette crise sanitaire que nous subissons depuis trop longtemps existent et vont même se multipliant. Les annonces initiales de vaccins libérateurs ont désormais fait place à une vaccination en cours qui doit se généraliser et s’accélérer. Il me paraît essentiel pour une diffusion rapide, efficiente et maximum du vaccin – et cela semble en prendre le chemin – de s’appuyer sur les acteurs et réseaux de proximité, collectivités locales et professionnels de santé ; croyez bien que la collectivité attend cet accès au vaccin au plus grand nombre qu’elle est d’ores et déjà prête à accompagner.

Pour 2021, je souhaite que notre Département continue à se moderniser et à se projeter dans l’avenir en assurant ses compétences obligatoires et volontaires, en soutenant et en accompagnant tout le tissu socio-économique, en maintenant et en développant ses initiatives fortes au bénéfice des Vosges – Plan Santé ; marque dédiée… -, tout en demeurant proche, à l’écoute et au service de tous les vosgiens et de toutes les vosgiennes ; il ne saurait en être autrement le réalisme, la continuité et l’imagination étant au cœur des plus belles réalisations et les Vosges n’en ayant jamais manqué.

Aussi, vous assurant de mon engagement total pour les Vosges et demeurant à l’écoute et aux côtés de toutes les vosgiennes et de tous les vosgiens, je vous présente à toutes et à tous, à vos familles, à vos proches ainsi qu’à celles et ceux qui vous sont chers mes vœux les plus chaleureux et mes pensées les plus positives. Puisse 2021 nous permettre de nous retrouver dans un climat apaisé et d’envisager l’avenir avec sérénité.

François Vannson

Président du Conseil Départemental des Vosges.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s