Saint-Nabord – Circuit running et plateforme fitness : le « Made In France » plébiscité !

Ce n’est plus un secret et nous l’avons déjà révélé précédemment : le site des Perrey est sur le point d’affirmer sa vocation sportive. Cela faisait partie de l’un des engagements de la campagne électorale de l’équipe de Jean-Pierre Calmels. Une municipalité en place qui, au fil des mois, affirme ses orientations.

Parmi celles-ci, l’engagement d’apporter au site des Perrey sa vocation essentielle, c’est à dire sportive à tous les niveaux. Une notion forte qui associera également l’aspect loisirs. Lieu désormais connu et reconnu des traileurs de tous horizons grâce à l’Infernal Trail, le site s’apprête à se doter de deux aménagements majeurs. A commencer par un circuit running de près d’1,5 km réalisé et mis en place en « régie municipale ». Ce parcours running doit se compléter d’une plateforme fitness, un espace dédié à plusieurs appareils de remise en forme adapté à tous les niveaux et composé de quatre agrès spécifiques.

Un Cocorico au bout du compte ?

Sont ainsi prévus un rameur, un vélo elliptique, un combiné Push Pull Multiprises et un marcheur double. Des équipements plus complexes ayant nécessité un appel d’offres auprès de sociétés spécialisées dans le domaine. Quatre propositions ont ainsi été reçues en mairie avec des variantes s’échelonnant de 18.000 à 28.000 €. Ce qui a notamment amené un petit débat au conseil municipal du mois de janvier (compte-rendu complet publié le 28.01 sur notre site). En effet, trois des quatre sociétés ont proposé des matériels fabriqués en Chine avec un échelonnement de tarifs les moins-disants, la 4ème offre – et par conséquent la plus élevée – émanant d’une société basée à Lapoutroie en Alsace. Une société dont les produits sont modélisés, conçus et fabriqués aux portes des Vosges.

Après en avoir débattu, les élus ont émis un vœu tendant à favoriser le «Made In France » en demandant que la société concernée puisse retravailler son offre de prix en tant que fabricant et fournisseur de proximité. Il s’avère également que l’unité alsacienne ainsi spécialisée dans les équipements sportifs et ludiques sera amenée à adapter à la suite quelques mobiliers urbains.

La suite, justement, nous dira si le symbole du cent pour cent français aura triomphé. Un Cocorico pourra alors retentir sur le site des Perrey…

D.P.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s