Ventron – Devenir du domaine skiable : le maire émet un avis défavorable au permis de construire

Deux dossiers importants ont été abordés lors des questions diverses du dernier conseil municipal.

Etude sur le devenir du domaine skiable : Mme le Maire informe le conseil municipal qu’elle a émis un avis défavorable au permis de construire déposé par la Fabrique de l’Immobilier pour plusieurs motifs : parkings prévus sur du terrain communal, non-respect de la distance entre le projet et la forêt.

Elle souligne que la création d’un parking lié à un hébergement hôtelier ne peut donc à ce jour, être en l’état autorisée sans modification du règlement du PLU.

L’architecte des bâtiments de France a également transmis une demande de pièces complémentaires (plan en coupe du parking existant).

L’Agence Technique Départementale chargée d’instruire toutes les demandes d’urbanisme, a également émis plusieurs remarques identiques et demande des pièces complémentaires. Dans l’attente de la transmission des pièces justificatives demandées, l’instruction du permis de construire est en suspens.

Mme le Maire explique avoir reçu une offre pour une étude de réflexion sur le devenir du domaine skiable de Ventron.

Projet d’étude qui semble bien construit et qui permettra de voir ce qu’il est possible de faire tant sur le plan technique que financier. L’étude se déroulerait en 4 phases. Les techniciens qui travailleraient dessus ont de bonnes références, l’un d’eux est originaire des Vosges et connait très bien le site.

Usine du Petit Chéty : M. Patrick Brolis, conseiller municipal, demande où en est le dossier. Mme Nadia Valentin, adjointe, explique avoir fait chiffrer le démontage/désamiantage du bâtiment pour un montant variant de 150 000 € à 300 000 € suivant la surface démolie. Elle indique qu’une entreprise dune commune voisine est intéressée elle aussi par le rachat du bâtiment et s’est rapprochée de Standard Textile pour l’acquérir.

Madame le Maire souligne que l’entreprise a fait savoir qu’elle souhaite acquérir du terrain communal supplémentaire. Elle précise que ce dossier sera étudié par la commission urbanisme. Un rendez-vous est programmé avec l’adjointe en charge du dossier.

L’important reste que ce site ne devienne pas une friche, et si jamais aucun acquéreur n’est trouvé, la commune étudiera le dossier. Affaire à suivre.

Lire le compte-rendu fourni par la commune en cliquant ici.

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s