Dans les Vosges, 15 311 personnes ont pu bénéficier d’au moins une dose de vaccin

La situation épidémique dam les Vosges reste fragile selon un communiqué de la préfecture.

Le taux d’incidence continue à diminuer (124,6 cas pour 100000 habitants au 16 février 2021 contre 164,9 cas la semaine précédente), le nombre d’hospitalisations liées à la COVID-19 reste élevée : 187 hospitalisations dont 12 en réanimation. De surcroît le nombre de personnes décédées en milieu hospitalier pour cause de COVID-19 continue sa progression : 649 personnes sont mortes des suites de la COVID depuis le début de l’épidémie.

Parallèlement, la campagne de vaccination se poursuit au rythme prévu grâce à la mobilisation des équipes médicales au sein des centres de vaccinations, des établissements de santé, des établissements médico-sociaux, des EHPAD notamment. Dans les Vosges, 15 311 personnes ont pu bénéficier d’au moins une dose de vaccin. La couverture vaccinale, au 16 février 2021, s’élève à 4,3% de la population (tous âges confondus). Ce taux est légèrement supérieur à celui du Grand Est (3,8%).

Les personnels de secours sont également en première ligne dans la prise en charge des personnes. Le SDIS 88 a ainsi réalisé 1 614 interventions en 2020 liées à la COVID-19, ce qui représente 8,8 % du total des interventions.

Partie prenante dans le dispositif des médiateurs de lutte anti-COVID dans les Vosges, le médecin-chef du SDIS participe au processus de formation au prélèvement nasopharyngé à destination de 6 membres de l’équipe de médiateur. En outre, les sapeurs-pompiers ont réalisé 7 campagnes de dépistage : 4 a destination des étudiants sur Epinal et sur Saint-Dié-des-Vosges, 2 auprès de la population spinalienne avant les vacances de Noel, et 1 au lycée Mendes-France d’Epinal. Etant donné la fragilité de la situation sanitaire, les arrêtés portant diverses mesures visant à lutter contre l’épidémnie de COVID-19 ainsi que sur l’obligation du port du masque dans certaines villes du centre-ville (Epinal, La Bresse, Neufchâteau, Remiremont, Saint-Dié-des-Vosges, Gérardmer) et sur le domaine skiable ont été prolongés. A la veille des vacances scolaires, propices aux flux intensifies de personnes et de relations intra-familiales, le recours au test doit plus que jamais être privilégié en amont des déplacements.

L’ensemble de ces actions s’inscrit dans la stratégie « Tester, alerter, protéger afin de renforcer chaque étape de la prévention à la prise en charge des personnes avec pour objectif la protection des citoyens.

Nous rappelons chacun à la responsabilité et au respect scrupuleux des gestes barrières, des horaires du couvre-feu et de l’ensemble des mesures qui permettront d’endiguer l’épidémie.

2 commentaires

  1. j’aimerais me faire vacciner mais je fais partie de la population trop jeune pour un trop vieille pour l’autre on me donne juste la possibilité mourir du covid, je suppose que je fais partie de la population à éliminer trop chere pour l’Etat, jeune retraitée mais à leur charge malgré mes cotisations pendant 42 ans ils ont vidé les caisse de retraite une honte et surtout difficile mentalement à gérer, je ne peux plus voir mes enfants ni mes petits enfants je revais d’autre chose avec le recul j’aurais du rester à la maison et profiter du social je n’aurais pas de regret

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s