Remiremont – Dix mois après son ouverture, le marché couvert connaît une fréquentation soutenue

Les Halles le Volontaire sont ouvertes depuis mardi 5 mai 2020, du mardi au samedi de 8 h à 14 h. Elles proposeront une offre adaptée avec trois commerces permanents ainsi que des producteurs locaux en alternance.

Ainsi, la poissonnerie Laporte-Nicot et le fromager Maison des Frères Marchand sont présents tous les jours d’ouverture. Depuis octobre 2020, ils ont été rejoints par David Chevelt, vendeur de fruits et légumes. Des producteurs locaux (fromages de chèvre, volailler, maraîchers…) viennent à tour de rôle selon un planning concocté avec le concours de la Chambre d’Agriculture des Vosges.

« Le mardi, il accueille en plus sept producteurs locaux. Quatre de ces producteurs locaux sont présents également le vendredi » détaille Bruno Haillant. Adjoint au maire, chargé du commerce de l’artisanat et de la vie associative, il se félicite de constater « une fréquentation soutenue. Nous accueillons 500 à 600 clients par semaine. Ça permet aux gens de faire leurs courses ».

Bruno Haillant.

Selon Bruno Haillant, « nous avons la demande d’autres producteurs qui veulent venir. Mais les halles sont petites ».

A la poissonnerie Laporte-Nicot, Mme Laporte se frotte les mains : « nous avons doublé la fréquentation depuis l’ouverture avec un chiffre d’affaires en progression de 40 %. C’est à nous de le faire progresser et venir les clients. Nous accueillons 250 clients par semaine. Les fraises et les asperges vont arriver et nous espérons proposer de la dégustation ».

Mme Laporte.

 

De son côté, David Chevet propose des fruits et légumes avec une spécialité sur les champignons. Il dresse « un bilan très positif. Nous progression de semaine en semaine avec 300 clients, dont 200 sur le vendredi et le samedi. 70 % de nos produits sont bio en fonctionnant en semaine avec les locaux ».

David Chevelt.

Pour conclure, Bruno Haillant se réjouit « de la bonne entente entre les commerçants, de l’ambiance très bonne et des retours, tous positifs ». Parallèlement, à l’extérieur chaque mardi, « la fréquentation est beaucoup plus importante que sur la place du Batardeau, avec une quinzaine de marchands ».

D.J.

Photographies : Christian Schirm.