Les chenilles processionnaires sont de retour !

Quelles bonnes pratiques à adopter en matière de lutte et de protection contre ces lépidoptères ravageurs ?

La Mission Interservices de l’Eau et de la Nature (MISEN), dont le rôle est de préserver l’environnement et le cadre de vie grâce au concours de plusieurs services de l’Etat (Préfecture, Direction Départementale des Territoires, Agence Régionale de Santé, Office National des Forêts…), se mobilise face à la recrudescence, de fin mai à mi-juillet, des chenilles processionnaires du chêne, en forêt comme dans les jardins ou les parcs.

Elle lance une vaste campagne de communication afin d’informer le public sur la situation sanitaire et sur le choix des moyens de lutte. La Mission insiste tout particulièrement sur l’inefficacité et la dangerosité pour les personnes et pour l’environnement, d’employer des moyens artisanaux qui favorisent le « stress » de l’insecte dans sa phase urticante : des actions comme l’abattage et le broyage des arbres infestés, l’aspersion de produits divers (eau de Javel, insecticide, produits toxiques), le recours au brulage au chalumeau sont à proscrire absolument.

L’INRAE (Institut National de Recherche pour l’Agriculture, l’Alimentation et l’Environnement) édite  un guide présentant les différentes techniques homologuées pour lutter contre la chenille processionnaire du chêne. Il présente plusieurs méthodes adaptées au cycle de développement  et recommande fortement de faire intervenir une société spécialisée ou un professionnel formé dans la lutte contre les nuisibles.

L’Agence Régionale de Santé publie une fiche renseignant sur les premiers moyens de lutte et de protection en adaptant son comportement : porter des vêtements protecteurs, ne pas s’approcher des nids, ne pas se frotter les yeux en cas d’exposition, prendre une douche et se changer de vêtements en rentrant de promenade, ne pas faire sécher en extérieur les masques de protection respiratoire utilisés dans le cadre de l’épidémie de la COVID 19…

Une cartographie des secteurs infestés, réalisée par les professionnels de la filière bois, est éditée et mise à jour une fois par semaine. Elle sera complétée par des arrêtés municipaux d’interdiction de circulation en forêt.

Des modèles d’affichage pouvant être mis en place sur des sentiers pédestres ou en forêt qui pourraient être exposés à l’invasion de chenilles processionnaires sont également disponibles.

Attention aux réactions allergiques !

Les chenilles processionnaires sont des larves de papillon de nuit. Leurs poils très urticants se dispersent facilement au gré du vent. Au contact de la peau ou des muqueuses, ils provoquent alors une éruption cutanée douloureuse accompagnée de sévères démangeaisons, conjonctivites, maux de gorge, toux irritatives, urticaire, difficultés respiratoires. Des réactions allergiques qui deviendront de plus en plus sévères si les contacts avec l’allergène se répètent.

En cas de contact il faut retirer avec précaution les vêtements et les manipuler à l’aide de gants. Le linge en contact avec les poils urticants devra être lavé à la température la plus élevée possible.
-Nettoyer abondamment la peau à l’eau savonneuse et brosser soigneusement ses cheveux.
-Utiliser du papier collant pour décrocher ensuite les poils urticants de la peau.
-Prendre un médicament antihistaminique afin de diminuer les démangeaisons.
-Consulter un médecin en cas de forte éruption cutanée, de contact avec les yeux, avec les voies respiratoires et en cas d’ingestion.

Un commentaire

  1. Il est un peu stupide de parler du stress de la chenille. Par contre informer le public en amont des processions de chenilles et des.risques est un devoir pour les communes. Soigner et équiper les arbres sont des.actions dans.la.logique préventive..pour l avenir, il.serait preferable d eviter la plantation des essences sujettent aux chenilles dans.des zones de jeux pour enfants… le bon sens évite des prejudices écologiques . Isabelle giovannetti de rillieux

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s