Saint-Nabord – Découverte d’un dépôt sauvage sur le site de Noirgueux !

Consternation avec la découverte d’un dépôt sauvage sur le site de Noirgueux !

Quelle ne fut pas la surprise du responsable des services techniques en découvrant un énorme tas de détritus (plastiques, tubes polyéthylènes, végétaux divers, terre…) déversé à proximité du site de Noirgueux !

Au vu du volume déposé, le coupable, possiblement équipé d’un véhicule poids lourd, a multiplié les infractions puisqu’il a emprunté un chemin interdit au plus de 3,5 tonnes !

« Bien sûr, nous condamnons ces agissements qui, outre un impact sur l’environnement, vont mobiliser des moyens humains et financiers (au frais de la collectivité) pour nettoyer la zone difficilement accessible en contrebas d’un talus » communique la ville de Saint-Nabord.

Savez-vous, qu’une fois abandonnés dans la nature, les déchets mettent beaucoup de temps pour se décomposer :

De quelques mois à 1 an :

• Papier (mouchoirs, journal, papier toilette…) : de 2 semaines à 1 an ;

• Fruits (trognon de pomme, pelure de fruits…) : de 1 à 6 mois.

De 1 an à 100 ans :

• Mégot de cigarette : 1 à 2 ans ;

• Huile de vidange : 5 à 10 ans ;

• Chewing-gum : 5 ans ;

• Boite de conserve en fer : 50 ans.

100 ans et plus :

• Bouteilles en plastique : 100 à 1 000 ans ;

• Canettes en aluminium : 200 à 500 ans ;

• Sacs en plastique : 450 ans ;

• Cartouches d’encre : 400 à 1 000 ans ;

• Bouteilles en verre : 4 000 ans.

Nous savons à présent qu’un chewing-gum peut mettre 5 ans avant de se dégrader et qu’un simple papier de bonbons n’est pas sans impact sur la nature.

De plus, même si les végétaux comme les graminées ne sont pas polluants en tant que tels, ils restent néanmoins invasifs et colonisateurs.

Pour rappel le contrevenant s’expose à de lourdes sanctions : ⚠️

– Si le dépôt de déchets en forêt est réalisé à l’aide d’un véhicule, il est fait application de l’article 161-1 du Code forestier et 635-8 du Code pénal s’applique. Le coupable encourt une amende de 5ème classe pouvant aller jusqu’à 1 500 €, des peines complémentaires telles que la confiscation du véhicule et la suspension du permis de conduire, ainsi que les dommages et intérêts pour le préjudice subi.

– Si le dépôt est réalisé par un professionnel, il contrevient à ses obligations au titre du code de l’environnement qui impose des modalités de traitement précises. Il s’agit d’un délit puni de deux ans d’emprisonnement et de 75 000 euros d’amende (amende X 5 pour les personnes morales) (art. L541-46 4° du code de l’environnement).

Nous rappelons pour finir que les déchetteries sont ouvertes à tous et tous les jours … alors soyons responsables et recyclons !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s