Covid-19 – Plus de 40 professionnels de santé de la région Grand Est en renfort dans les Antilles

La région Grand Est a répondu à l’appel aux volontaires lancé le 8 août par le ministre des Solidarités et de la Santé, face à la situation sanitaire très dégradée en Guadeloupe et en Martinique, dans le contexte épidémiologique de Covid-19.

L’appel à volontariat et l’identification des professionnels a été coordonné par l’Agence régionale de santé Grand Est, en partenariat avec les Préfectures et en concertation avec les établissements de santé. Ce sont ainsi plus de 40 soignants du Grand Est qui ont répondu à l’appel à la solidarité nationale. Leur départ est prévu ce jour, depuis Paris, par un avion affrété spécifiquement dans le cadre de ce dispositif exceptionnel.

Ces soignants sont issus de 7 départements de la région : les Ardennes, la Marne, la Haute-Marne, la Meurthe-et-Moselle, la Meuse, la Moselle et le Bas-Rhin. Viennent en renfort : des infirmiers, des aides-soignants, des infirmiers-anesthésistes, des médecins-anesthésistes-réanimateurs, des internes, des étudiants en santé, des manipulateurs radio…

Par ailleurs, 5 professionnels de santé des Cellules d’urgence médico-psychologique (CUMP) de Meurthe-et-Moselle et du Bas-Rhin rejoignent également les Antilles ce jour (soutien aux professionnels de santé et préfiguration d’un dispositif de soutien destiné à la population antillaise).

Au nom du ministre des Solidarités et de la Santé, l’ARS Grand Est salue l’engagement de ces professionnels et l’appui apporté par les directions de leurs établissements de santé.

Cette forte mobilisation témoigne de l’importance attachée à la solidarité de la communauté de ces professionnels dans une région qui avait elle-même bénéficié, au printemps 2020, d’un renfort de soignants.