Dommartin-lès-Remiremont – Le festival rock des « Sapins Barbus » donne rendez-vous le 21 août

Il s’agira cette année de la 7ème et ultime édition. Les préparatifs s’accélèrent et mobilisent près de 80 bénévoles. Le festival des « Sapins Barbus » s’annonce une fois encore particulièrement animé. Rendez-vous est donné samedi 21 août sur le terrain intercommunal de la zone de la Bruche à Dommartin-les-Remiremont où 5 groupes de métal et rock se produiront à partir de 17 h. Ambiance détonante durant toute une soirée !

Les dizaines de bénévoles sont au taquet afin de préparer l’événement. Avec une passion au demeurant intacte. Car une fois encore, le festival des « Sapins Barbus » entend bien faire trembler l’agglomération romarimontaine. Une 7ème et ultime édition qui s’apprête à tenir toutes ses promesses. Autrement écrit, ça va décoiffer musicalement avec la présence de 5 groupes de métal et rock. De quoi en mettre plein les oreilles aux quelques 2.500 fans attendus sur le terrain. Le festival des « Sapins Barbus » entend bien faire résonner sa célèbre devise : celle de secouer du conifère ! Echo garanti avec les cinq formations qui se relaieront de 17 h à minuit.

No One is Innocent – ce groupe a creusé son sillon au fil des années autour d’un objectif essentiel, celui d’explorer les scènes de l’hexagone. Une carrière de plus de 20 ans de succès avec des coups de gueule, des tempêtes, mais surtout des combats jamais perdus d’avance. La meilleure preuve en est la sortie de plusieurs albums très bien appréciés et notés du public, dont le dernier dénommé « Frankenstein » en 2018.

Opium du Peuple – un groupe qui se démarque des autres avec des reprises de chansons françaises auxquelles il applique les codes du rock, du métal, du punk. Opium du Peuple surprend à chaque création. C’est ainsi que leur 1ère recette fut de faire référence à divers styles musicaux selon les morceaux. A l’exemple du Temps des cerises joué dans le style des Bérurier Noir, l’Eté indien dans le style des chants de la Légion étrangère ou encore Le lion est mort ce soir dans le style punk celtique des Dropkick Murphys.

Bottomz Up – du rock moderne au programme avec une pointe de métal, des refrains auxquels les spectateurs s’accrochent, des sons qui tabassent, mais encore des solos tranchants. Ce groupe spinalien délivre tout un potentiel et prépare pour la rentrée la sortie de son 1er E.P. intitulé « Afterwork ». Un événement précisément annoncé pour le 9 octobre.

Les Bredelers – encore un groupe qui se démarque avec ces musiciens alsaciens qui semblent venus tout droit du passé, vêtus de kilts pour rendre hommage à leurs ancêtres. Mais que l’on ne s’y trompe pas, le but essentiel du groupe est de remettre à tout prix la culture et la langue alsacienne au goût du jour. Et pour ce faire, la formation dispose d’un levier essentiel : celui du « Celti-punki-rock ».

Black Rivers Sons – ce groupe lillois se situe à mi-chemin entre blues, rock et hard. Black Rivers Sons étonne partout où il se produit. Ce groupe n’a d’ailleurs rien à envier au Lynyrd Skynyrd et autres groupes qui fleurent bon le Texas et les cactus. Matière à s’imprégner d’un univers teinté de sonorités pures et profondes d’un rock Dixie des Southern states américains.

Billetterie en ligne sur le site https://www.sapinsbarbus.com/

L’achat du billet (20 €) vaut engagement à respecter les consignes sanitaires sur place le jour de l’événement. Rendez-vous le samedi 21 août à partir de 17 h, zone de la Bruche à Dommartin-lès-Remiremont.

 

  D.P.