Insolite – Hector fait sa pub à Remiremont !

Beaucoup l’ont probablement croisé plus d’une fois en compagnie de son maître prénommé Alain. Hector est âgé de 8 ans et demi et appartient à la catégorie des bouledogues français. A la fois affectueux et joyeux, Hector, que l’on nomme communément « Totor », est animé d’un caractère joueur. Il est apprécié de tous ceux qui le croisent et son regard attendrissant plaît en particulier aux enfants.

C’est ainsi qu’il sait se faire remarquer lors de ses promenades quotidiennes au cours desquelles il arpente les grandes et les petites arcades. Et pour cause, puisque c’est ici qu’il y fait deux étapes majeures en compagnie de son maître. Des haltes que « Totor » met à profit pour scruter l’entourage car c’est aussi un petit gourmand, voir même un fin connaisseur en matière de gâteaux. Alors, les petites gâteries, ils ne les refuse jamais.

Depuis quelques temps, Hector arbore régulièrement un magnifique harnais réalisé par son maître. Une étoffe sur laquelle l’on peut y lire de part et d’autre le nom des deux bars où lui et son maître y font étape. A droite « Le Sporting » et à gauche « La Taverne ». C’est dire que « Totor » y a aussi ses habitudes en y recevant quelques petites douceurs de la part de certains clients. Bien difficile de résister au regard attendri de « Totor » sans lui accorder un petit geste.

D’ailleurs, sous les petites arcades, « tonton Fabrice », le patron, a toujours à portée de main le petit gâteau qui va bien. Et chaque vendredi soir, c’est ici aussi que « Totor » est aux aguets à l’heure de l’apéro dînatoire. Le tour des tables fait en effet partie de son rituel à l’heure où arrivent les planches garnies de terrines. Hector a la truffe fine et aiguisée et ne manquerait pour rien au monde ses étapes préférées en compagnie de son maître.

Assurément, voilà qui mérite bien un petit coup de pub, non ? Une bonne manière aussi pour « Totor » de dire merci à celles et ceux qui lui accordent bien plus qu’une simple caresse… En effet, qui a osé dire que la gourmandise était un défaut ?

D.P.