Le Val-d’Ajol – Gastronomie : l’équipe de France, avec De Buyer, remporte le Bocuse d’or

Ce lundi à Lyon, le Bocuse d’or est revenu à l’équipe de France dont De Buyer est partenaire. Mais en plus, le stand, au Sirha de Lyon, a eu droit à une petite visite présidentielle. Le savoir-faire de cette belle entreprise ajolaise mène la vallée depuis des décennies.

Communiqué.

La Marseillaise a retenti à Lyon. Davy Tissot a relevé le défi et brandit la statuette du Bocuse d’or. La France devance le Danemark et la Norvège. Il succède au Danois Kenneth Toft-Hansen, Bocuse d’Or 2019. La France n’avait pas accédé à la 1ère place du podium depuis 2013 avec Thibaut Ruggeri.

Les 26 et 27 septembre 2021, le Sirha a accueilli à Eurexpo Lyon les candidats issus des sélections nationales et pressés d’en découdre après les reports dus à la pandémie. 21 nations ont participé aux Jeux Olympiques de la gastronomie devant un public de supporters conquis, dont Emmanuel Macron, et tous ceux qui ont pu suivre le concours en direct en streaming.

« Cette édition est la plus attendue et très certainement une édition pleine d’émotions après la période que nous venons de traverser », dit Jérôme Bocuse, président du Bocuse d’Or. Tout en restant ancré dans la tradition, ce concours international toujours hors normes avec 21 pays représentées a réservé quelques surprises. « Nous sommes pleinement dans l’air du temps et même dans l’actualité avec un plat présenté en formule take away », souligne-t-il. Une annonce qui a pour le moins étonné les cuisiniers en lice.

Une épreuve «Take away »

Le Bocuse d’or se compose de deux épreuves à réaliser dans le temps imparti de 5 h 30. Pour commencer, une épreuve «Take away » remplace l’épreuve à l’assiette. Le comité d’organisation, présidé par Régis Marcon, et vice-présidé par Guy Lassausaie et Joseph Viola, demande aux candidats de composer une déclinaison entrée / plat / dessert de la tomate cerise, accompagnée de crevettes grises. Le tout devait être présenté dans une box confectionnée par les candidats eux-mêmes. Les contraintes : que des matériaux d’origine végétale, conçue avec un couvercle détachable, empilable et obligatoirement réutilisable.

La seconde épreuve, le plateau est celle où s’exprime le plus spectaculairement le talent artistique des chefs. D’autant plus que pour cette édition, tous les candidats ont présenté leur travail sur un plateau identique fourni par De Buyer. Le thème de la finale : le bœuf français Label Rouge avec un paleron de bœuf braisé entier avec 2 garnitures 100% végétales ainsi qu’une garniture « ragoût » à base de féculents, légumes, céréales typiques du pays du candidat et servie « à part » au jury.

Palmarès 2021

Bocuse d’or : France :  Davy Tissot – Commis : Arthur Debray

Bocuse d’argent : Danemark : Ronni Vexøe Mortensen – Commis : Sebastian Holberg

Bocuse de bronze : Norvège : Christian André Pettersen – Commis : Even Strandbrathen Sorum

Nouveau prix : Bocuse d’or social commitment award (récompense l’implication sociétale et environnementale d’une équipe dans les domaines liés à l’alimentation. En collaboration avec la Bocuse d’Or Winners) : Colombie.

Prix du meilleur commis en partenariat avec Rougié : Manuel Hofer pour la Suisse 

Prix spéciaux (les meilleures notes à l’exception des 3 lauréats)

– Epreuve Take away : Suède

– Epreuve plateau : Islande.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s