Cornimont – Les cors des Alpes et l’amitié ont résonné sur le Wallberg à Pforzheim

Les cors des Alpes et l’amitié ont résonné sur le Wallberg à Pforzheim. En novembre 2019, une délégation de Pfortzeim était venue à Ventron, Cornimont et La Bresse pour les cérémonies de commémoration des 75 ans des déportations.

Particulièrement émus par les sonneries des Cors des Alpes qui les avaient accueillis, Bernhilde Starck et L’association Franco-Allemande de Pforzheim, en partenariat avec les amis des cors des Alpes de Bauschlott, ont projeté d’inviter ces musiciens chez eux.

Pour permettre cette rencontre, une demande de subvention a été généreusement accordée par le Ministère de Baden-Württemberg. Qui est à remercier pour son soutien.

Après de nombreux courriers et échanges, le moment de se rencontrer est arrivé les 16 et 17 octobre 2021. Le programme des deux journées était bien calé. Un temps brumeux mais pas de pluie.

La journée du samedi se passait à Neuligen Bauschlott. Repas hébergement, visite du village pittoresque aux maisons à colombage, concert commun des deux groupes de cors des Alpes dans le parc du château.

Le dimanche, départ pour Pforzheim, rendez-vous pour les deux groupes de musiciens sur le Wallberg, impressionnante colline qui surplombe la ville. Lieu de mémoire : les pierres de la ville détruite par le bombardement ont été acheminées sur cette montagne qui s’est élevée de 50 mètres.

Alphornfreunde de Bauchlott et Cors et Accords ont joué alternativement. Ils ont terminé le concert avec quelques pièces communes dont l’hymne européen.

Le public présent a encouragé les sonneurs par de chaleureux applaudissements. Après le repas au Museum-café, visite du musée des bijoux.

L’heure de se dire au revoir est arrivée. … Emus, ils se quittent et se disent à bientôt. Une date reste à fixer pour accueillir les amis allemands dans les Vosges en 2022.

Les Cors des Alpes adressent mille mercis à tous ceux qui ont permis ces moments d’amitié : Bernhilde et tous les membres de l’Association Franco-Allemande, aux musiciens de Bauschlott, au Ministère de Baden-Württemberg, à la Ville de Pforzheim, aux membres de l’Association de La Bresse Amité-Pforzheim… Après tant de souffrances de chaque côté, il ne faut pas oublier, mais il est bon de souligner ces initiatives qui contribuent à renforcer les relations de paix et d’amitié.