Gérard Claudel, Président de la CCI des Vosges, nouveau chevalier de l’ordre national du Mérite

Ce vendredi 10 décembre au Quai Alpha à Epinal, s’est tenue la cérémonie de remise de l’ordre national du Mérite à Gérard Claudel, actuel Président de la Chambre de Commerce et d’Industrie des Vosges. L’occasion de revenir sur plus de 50 ans de vie active.

Remise par Yves Séguy, Préfet des Vosges, la médaille de Chevalier de l’ordre national du Mérite a été l’occasion pour Gérard Claudel de revenir sur une carrière riche, démarrée à 15 ans par un Brevet Professionnel obtenu à l’école hôtelière de Gérardmer. En 2018, c’est à la tête de l’hôtel Lafayette à Epinal, après 29 années de labeur, que Gérard Claudel passait la main à sa fille, Emilie.

Gérard Claudel en a profité pour se remémorer les multiples expériences d’une vie hors du commun, comme ces clients prestigieux croisés au sein du prestigieux « Hôtel Ritz », situé place Vendôme à Paris : le Président américain Richard Nixon, le roi du Maroc de l’époque Hassan II ou encore la célèbre Coco Chanel. Ou encore les liens privilégiés tissés avec  l’emblématique maire d’Epinal Philippe Séguin, client régulier de l’hôtel pendant ses mandats de maire et de député des Vosges.

L’occasion aussi de revenir sur les nombreux mandats occupés par Gérard Claudel : 6 ans à la tête de l’UMIH L’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie des Vosges, 11 ans dont 2 en tant que Président de l’importante section du Centre des Jeunes Dirigeants (CJD) des Vosges, 2 ans en tant que Président des Commerçants du SautleCerf, 11 ans dont 6 en tant qu’Administrateur puis 5 en tant que Président de Best Western France (groupe américain qui comptait à l’époque 4200 hôtels dans 84 pays), et enfin depuis 10 ans au sein de la CCI des Vosges, où il vient d’être réélu Président pour un 3ème mandat consécutif.

Mais attention, Gérard Claudel tient à le préciser : « retraité ne veut surtout pas dire inactif ! ». Ainsi, outre son mandat à la CCI des Vosges, il accompagne sa fille Emilie dans ses nombreux et ambitieux projets et rattrape avec son épouse, une partie du temps consacré à travailler soir, week-ends, vacances et fêtes, pendant plus de 40 ans.

Comme le veut la tradition, la soirée fut également l’occasion pour le nouveau Chevalier de l’Ordre national du Mérite, de rendre hommage et remercier toutes celles et ceux qui l’accompagnent ou l’ont accompagné durant toutes ces années : famille, amis, collaborateurs, membres d’association.