VENTRON – Alexandre Keff et Pierre Singer ont déposé une offre de reprise de la SAS Leduc

Par David Jeangeorges.

Alexandre Keff, propriétaire du Domaine de la Klaus en Moselle, hôtel cinq étoiles et Relais et Châteaux, et Pierre Singer ont déposé une offre de reprise de la SAS Leduc à Ventron.

Cette offre prévoit un investissement global et à court terme de 2,5 millions d’euros afin de permettre une réouverture de l’hôtel des Buttes et la démolition de l’hôtel de l’Ermitage qui est sous le coup d’une fermeture administrative.

Les diagnostics préalables à réaliser ainsi que les travaux et autorisations administratives permettent d’imaginer cette réouverture en fin d’année ou au printemps 2023. Cette première phase comprend une remise aux normes et une montée en gamme de l’hôtel des Buttes qui est indispensable pour son équilibre économique. Elle nécessitera une longue période de fermeture rendue aléatoire par la crise sanitaire et la tension sur les chaînes logistiques. Malgré cette contrainte, les repreneurs s’engagent à reprendre deux salariés puis, à la réouverture, offrir un poste aux collaborateurs actuels de la SAS Leduc. Le projet présenté inclut également une phase de développement qui permettra à la station de diversifier son offre d’activités nature et de bien être et d’offrir des hébergements cosys au pied des pistes.

Création de 100 emplois

Un Spa nature avec son sauna panoramique et aromatique, son parcours Kneipp en pleine nature, une boutique de produits 100 % Vosges, un camp de base vers de nombreuses micro-aventures, une restauration authentique et de qualité et bien sûr le cadre naturel exceptionnel du lieu feront de ce Domaine de montagne un élément d’attractivité de niveau régional et permettant la création de plus de 100 emplois.

Les deux repreneurs imaginent un village de chalets en prestation hôtelière et réalisé par des entreprises locales. L’histoire du lieu et ses qualités naturelles seront valorisées notamment par une mise en valeur pédagogique de la tourbière, la création d’une ferme de montagne, la ré-ouverture de la ferme-auberge du Riant. Ce projet nécessitera 12 millions d’euros d’investissements supplémentaires. Enfin, les porteurs du projet apporteront tout leur soutien à la réouverture de la station de ski qui constitue l’âme du village de Ventron et qui a formé des générations de skieurs et de champions. Les porteurs du projet seraient heureux d’accueillir l’Ecole du Ski Français de Ventron.

Alexandre Keff et Pierre Singer souhaitent travailler avec l’ensemble des forces vives qui font la destination et se mettre à leur disposition pour imaginer un projet durable, authentique et porteur d’attractivité.

Les deux candidats ont répondu à l’urgence de la situation dans des délais très contraints et malgré l’impact de la crise sanitaire afin de se mettre au service de ce lieu exceptionnel.

La démarche est un véritable défi car le réchauffement climatique fait peser sur les 350 stations de moyenne montagne en France la nécessité de se diversifier.

L’avenir du projet Ventron, Domaine de Montagne dont les premiers visuels ont été réalisés, est désormais entre les mains du Tribunal de Commerce d’Epinal.

Alexandre Keff et Pierre Singer remercient chaleureusement tous les acteurs locaux et proches du dossier pour leur excellent accueil dans cette démarche collective de reprise et s’engagent à tout mettre en œuvre pour que la station reprenne vie.

Visuels par Décobois, à Saulxures-sur-Moselotte.