Saint-Amé – L’Association Familiale Intercommunale ouvre son premier Repair Café

Que faire d’un grille-pain qui ne marche plus ? D’une bicyclette dont la roue frotte ? Ou d’un pull mité ? Les jeter ? Pas question !

La Salle des Kyriolés – 21 A Grande Rue à Saint-Amé se transformera en atelier de réparation le samedi 26 mars de 14 heures 00 à 17 heures 30. Plusieurs réparateurs bénévoles sont là pour vous aider à réparer tout ce que vous avez à réparer. Outils et matériel sont également disponibles sur place. On apporte au Repair Café les choses en mauvais état: grille-pain, lampes, sèche-cheveux, vêtements, vélos, jouets, vaisselle, machines à coudre, telephone portable, tablette, ordinateur. Tout ce qui ne marche plus est bienvenu, et aura peut-être la chance d’une seconde vie. Les experts du Repair Café ont presque toujours la main heureuse.

En préconisant la réparation, l’Association Familiale Intercommunale de Saint-Amé, Le Syndicat, Cleurie, La Forge, Le Tholy veut contribuer à réduire les montagnes de déchets. C’est urgent pensent Marie-José Pierrat et Jean-Marie Fontaine. « Nous autres, Européens, jetons énormément, entre autres ce qui est à peine abîmé et qui serait parfaitement réutilisable après une simple réparation. Mais pour nombre d’entre-nous, réparer n’est plus chose normale. Au Repair Café, nous voulons changer les choses ».

Le Repair Café veut aussi être un lieu de rencontre où les habitants apprennent à se connaître autrement, et où ils découvrent que connaissances pratiques et expertise ne manquent pas près de chez eux. Réparer un vélo, un lecteur de CD ou un pantalon, les visiteurs peuvent se familiariser aux techniques de réparation avec l’aide des réparateurs bénévoles. Faire des réparations ensemble peut déboucher sur des contacts vraiment sympathiques sur le territoire.

Et puis, réparer ne permet pas seulement d’économiser de l’argent, mais aussi de précieuses matières premières, et contribue ainsi à réduire les émissions de gaz à effet de serre. « Le Repair Café veut surtout être une expérience ludique et gratifiante de la réparation, qui s’avère souvent très simple ».

La Fondation Repair Café Internationale

Le concept du Repair Café a vu le jour à Amsterdam, en 2009, et est l’initiative de Martine Postma, à l’époque journaliste/publiciste. En 2010, elle a créé la Fondation Repair Café Internationale (voir Repaircafe.org/fr). Cette fondation soutient des groupes locaux dans le monde entier qui veulent démarrer leur propre Repair Café. La fondation supporte aussi le Repair Café vallées Cleurie-Moselotte à Saint-Amé.

Après le 26 mars, l’Association Familiale Intercommunale de Saint-Amé, Le Syndicat, Cleurie, La Forge, Le Tholy a l’intention de renouveler, à l’automne, un nouveau Repair Café, à Saint-Amé ou dans une des communes avoisinantes.

Dates et lieu des prochaines éditions suivront bientôt !