Plombières-les-Bains – Fermeture de la salle du Cinéduc : l’histoire doit-elle s’arrêter ?

Un lieu culturel, une troupe théâtrale, un lien historique.

A l’origine, une salle de théâtre et de cinéma le « Cinéduc » à Plombières-les-Bains, ensuite une troupe « Les Piomères », et depuis 1902, un lien indéfectible. C’est ce qu’on croyait jusqu’à ce vendredi 3 mai 2022 : le couperet est tombé ! Fermeture immédiate du Cinéduc par décision préfectorale pour des raisons de
sécurité !

Cette nouvelle est difficile à accepter pour l’ensemble des membres de la Compagnie artistique les Piomères, à quelques jours de sa première représentation de la saison 2022, les Piomères sont contraints d’annuler ces prochaines séances au Cinéduc !

« Mais non, nous ne baisserons pas les bras. Pour nous, comédiens, régisseurs, metteurs en scène, souffleurs, maquilleurs, coiffeurs tous les membres de la troupe, le rideau ne doit pas fermer après 120 ans d’existence » affirme la troupe de théâtre dans un communiqué.

Elle rappelle : « Au-delà de son histoire, qui a commencé en 1888, la salle du Cinéduc, autrefois salle Saint Louis de Gonzague, est un lieu culturel incontournable qui a reçu près de 3.500 acteurs issus de troupes locales, mais aussi des associations, des écoles, pour le plaisir d’environ 1.000 spectateurs en moyenne par saison : Plombinois, familles, curistes, touristes, amateurs de théâtre. C’est alors un rendez-vous immanquable tout au long de la saison thermale à Plombières-les-Bains et cela depuis la première saison en 1904″.

Et la troupe de souligner : « Une expérience partagée à chaque séance au Cinéduc, un bâtiment qui n’est pas dénué d’émotions avec une atmosphère qu’on ne trouve nulle part ailleurs. Un lieu qui a uneâme comme le Cinéduc, ne doit pas être abandonné. Tous ces liens humains uniques se sont tissés au fil des saisons théâtrales. Ces hommes et ces femmes qui ont un attachement tout particulier avec le Cinéduc, sont convaincus que cette salle plombinoise est un véritable patrimoine historique vivant qui doit le rester et subsister ».

C’est pourquoi les Piomères « resteront actifs et veulent rester les acteurs de cette histoire qui ne doit pas se terminer. Retrouvez-nous pour la saison 2022 avec la pièce inédite « L’indice à l’index » d’Hugues De Rosamel (création originale). Par votre présence et votre soutien, vous serez aussi les acteurs de l’histoire du Cinéduc. Les lieux et dates des représentations seront communiqués très prochainement ».

Plus d’informations sur le web lespiomeres.free.fr, sur Facebook @Les Piomères et par mail à lespiomeres@gmail.com.

Votre commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s