La Bresse – Plan de sobriété communal

Dans la situation actuelle que nous connaissons, un travail de plusieurs semaines, à la fois des élus et des services de la ville, a permis d’identifier plusieurs mesures conjoncturelles applicables pour l’hiver à venir. Celles-ci ont été pensées en portant attention aux conséquences sur les publics concernés, afin de leur permettre de profiter des services culturels, sportifs, éducatifs, ou encore administratifs de la commune tout en rationnalisant la consommation énergétique.

Elles ont été choisies par les élus lorsqu’elles permettent d’impacter significativement la réduction de la consommation énergétique de la ville et d’envoyer un signal en faveur de la sobriété.

Tout d’abord, la façade de la mairie est déjà éteinte, elle était allumée toutes les nuits, et ajustée en fonction de certains événements (aux couleurs du drapeau français pour le 14 juillet, aux couleurs du drapeau ukrainien…).

L’éclairage public sera coupé de 23 heures 00 à 4 heures 30 sur l’ensemble de la commune, dès la semaine prochaine.

La Maison de La Bresse sera éteinte de 22 heures à 6 heures. Il a été également demandé aux commerçants d’éteindre leurs vitrines et enseignes aux horaires de fermeture.

Il a également été décidé de faire des économies de chauffage dans les bâtiments et à veiller à ce que les lampes et matériels informatiques soient éteint lors qu’ils ne sont pas utilisés.

Les élus ont décidé que le marché de Noël aurait bien lieu, mais là encore des économies d’énergie seront faites. Les illuminations seront coupées de 23 heures 00 à 4 heures 30. La patinoire, quant à elle, ouvrira aux dates habituelles.

Jérôme Mathieu, premier adjoint, précise :

« Nous traversons une période particulière, une fois n’est pas coutume, depuis quelques années.
Par des efforts collectifs, en réduisant chacun à notre niveau notre consommation, nous traverserons un hiver serein. Pour l’éclairage, il a été décidé d’agrandir la période d’extinction et que celle-ci concernerait dorénavant toute la commune, à des horaires adaptés pour ne pas péjorer ceux qui travaillent en horaires décalés. Bien sûr, un bilan d’étape sera réalisé pendant l’hiver pour vérifier l’impact de toutes ces mesures ».