Com’com de la Porte des Vosges Méridionales – La première Convention Territoriale Globale est signée pour 4 ans (janvier 2019 / janvier 2023)

La première convention Territoriale globale a été signée cet après-midi, 15 janvier, en mairie stéphanoise, en présence des représentants des organismes concernés, des élus et de leurs adjoints.

 

« La CTG synthétise les compétences partagées entre la CSF, le Conseil Départemental des Vosges et l’Etablissement Public de Coopération Intercommunal (EPCI), et constitue un cadre politique qui vise à s’accorder sur un projet social de territoire. Cette convention de partenariat vise à renforcer l’efficacité, la cohérence et la coordination des actions en direction des habitants du territoire sur l’ensemble des champs en matière de politiques sociales. Elle s’appuie sur un diagnostic territorial partagé entre la communauté de communes, le Département et la CAF Vosges, qui définissent conjointement des axes prioritaires de développement sur des champs de compétences partagées. Cette démarche s’inscrit dans le schéma départemental de services aux familles signé en décembre 2016 dans les Vosges par les services de l’Etat, la caisse de mutualité sociale Agricole, le Conseil Département et la CAF. ».

img_9695

 

En mai 2017, les élus ont été sensibilisés à la CTG et le Conseil Communautaire a validé son engagement dans la démarche.

L’année 2018 a été consacrée à réaliser un diagnostic partagé CAF, CD, Com/Com, mais aussi avec la MSA et les opérateurs de terrains (structure accueil de loisirs, crèche, centre social, MJC…)

Les données socio démographiques ont été analysées et les thématiques spécifiques travaillées :

  • Education
  • Parentalité
  • Enfance Jeunesse
  • Animation de la vie sociale
  • Accès aux droits.

img_9698

4 grandes ambitions ont été retenues :

  • Améliorer la connaissance et renforcer la lisibilité des offres disponibles sur le territoire
  • Favoriser une répartition équilibrée des offres de service sur le territoire
  • Développer et soutenir un e offre de qualité aux familles
  • Impulser une dynamique de mobilisation et d’expression des habitants. « Au titre de la CAF des Vosges, je souhaite souligner quelques objectifs parmi ceux inscrits au plan d’action de la convention. Développer le lien entre les acteurs du territoire pour aider à faire connaitre les services existants aux habitants. Favoriser l’offre de service à destination des enfants porteurs de handicap dans les structures collectives. Encourager les initiatives adolescents et renforcer leur accompagnement éducatif. Faciliter l’accès au numérique de manière à permettre aux habitants de faire valoir leurs droits. Développer l’offre d’accueil du jeune enfant avec la création déjà engagée d’une micro crèche de 10 places à Eloyes. » a souligné Jérôme L’Hommé président du conseil d’administration de la CAF. Des propos repris en partie et renforcés par la représentante du CD « La démarche locale au sein de notre territoire traduit un partenariat solide et constructif qui nous permettra d’élaborer ensemble des réponses aux besoins des familles et d’adapter nos interventions respectives. Elle s’appuie sur des atouts essentiels : 1) une ingénierie croisée entre nos institutions..2) un travail en réseau qui constitue un pilier pour développer et améliorer les services rendu aux familles… 3) la recherche de participation qui est un moteur pour le développement des projets…. » A-t-elle précisé avant de conclure « Innovation, solidarités, proximité sont au cœur de cette nouvelle convention et je ne doute pas que ce foisonnement va se traduire par de nombreux rendez-vous d’ici 2021 ». Michel Demange, président de la Communauté de Communes a soutenu ces propos, ajoutant « Ce CTG va améliorer la connaissance, favoriser la répartition de l’offre, offrir une qualité de vie aux familles, et mobiliser les habitants. ».

img_9702

Quelques chiffres clés sur la communauté de communes :

  • 29 826 habitants (insee 2014).
  • 13 393 personnes couvertes par la CAF au 31 décembre 2016 (soit 44,9% de la population).
  • 5 568 enfants d’allocataires dont 1/3 âgés de moins de 6 ans.
  • 65,90% des femmes avec enfant (s) de moins de 3 ans sont en activité.
  • 29 M€ de prestations versées directement aux familles en 2016.
  • 50 places en crèche.
  • 584 enfants gardés par une assistante maternelle en novembre 2016.

img_9704