Remiremont – Une escapade en Alsace pour l’association PAJA

C’est en l’absence du président Viry qu’Evelyne s’est fort bien acquitté de la tâche de coordonner et de piloter la sortie « asperges » des membres de la PAJA (Pouxeux, Arches, Jarménil, Archettes). Avec la visite de la cave Robert Blanck à Obernai, le repas au restaurant  » La Dime », le passage Chez Maurer à Dorlisheim pour l’achat éventuel d’asperges et autres fruits et légumes, puis le retour par la fabrique de bonbons à Plainfaing et enfin l’arrivée à bon port Arches à 20 heures 00.

Il faut noter la maîtrise parfaite du chauffeur, Jean-Luc, pilote d’un car de 14,50 m sur les routes étroites du circuit emprunté.

Les 44 adhérents de la PAJA et sympathisants ont été ravis de cette promenade sur un soleil généreux.

Une sortie recommandée aux autres associations.

Photographies : Jean-Claude Olczyk.

Complément d’informations copié sur le site de Robert Blanck.

C’est depuis 1732 que la viticulture rythme la vie de la famille Blanck. Pénétrez dans leur cave uniquement composé de fûts de chênes, ils vous dévoilerons leur histoire et leur savoir faire.

Le domaine compte quelques 19 ha. de vignes en production répartis en plusieurs terroirs d’exception. Le joyau de ces terroirs est le Schenkenberg situé sur les coteaux d’Obernai. La cave est composée exclusivement de fûts de chêne pour la plupart centenaires.

Type de vins: AOC Alsace, AOC Crémant d’Alsace, AOC Rouge d’Ottrott, Sélection grains nobles, Vendanges tardives

Label des produits en vente: AOC

Adhérent Terra Vitis

 

La démarche Terra Vitis est unique en France : l’ensemble du processus, de la vigne à la bouteille, est certifié chaque année pour que le vigneron puisse apposer la marque Terra Vitis sur sa bouteille. Chaque étape du cycle de production est vérifiée pour garantir une qualité optimale. Terra Vitis, c’est la signature des vignerons français qui respectent la nature, les hommes et les vins.

La vinification en rouge et en rosé

Le Pinot Noir est en Alsace le seul cépage utilisé pour élaborer du vin rouge ou rosé. La particularité de ce raisin réside dans le fait que le jus qui s’en écoule est blanc. Pour obtenir la coloration du vin, il faut pratiquer une macération. Pour cela, on enlève la rafle du raisin et on laisse macérer l’ensemble des baies de quelques heures à plusieurs semaines en fonction du vin que l’on souhaite obtenir (pour le rosé, quelques heures suffisent). C’est la couleur de la peau du raisin (qui est noire) qui va donner la couleur au vin.

L’élaboration du crémant

Tout comme en Champagne, le Crémant d’Alsace doit être élaboré par une seconde fermentation alcoolique en bouteille, ce qui aura pour effet de produire l’effervescence du vin. On nomme cela la « prise de mousse ». Après une période de vieillissement, les bouteilles sont tournées jour après jour sur leur pointe, soit manuellement, soit mécaniquement, afin que le dépôt se rassemble dans le col en attendant le dégorgement. Le dépôt est alors porté à une température de congélation, formant ainsi un « bouchon artificiel » évacué par pression du gaz carbonique contenu dans le vin. Ce volume perdu est remplacé par une adjonction de liqueur (mélange de sucre et de vin) qui, selon le dosage, donne un Crémant d’Alsace brut, sec ou demi sec.