Athlétisme – Exceptionnels, les jeunes d’Athlé Vosges Pays de Remiremont !

Après les interclubs du mois du mai qui ont consacré la part prépondérante des athlètes romarimontains au sein de leur fédération A V E C (Athlé Vosges Entente clubs), ce sont les benjamins et minimes du club qui ont fait parler la poudre en ce début juin. En enchaînant performances et succès au cours des compétitions qui leur étaient réservées, la relève du club du président Pierre Beretta a fière allure !

Des benjamins qui promettent

Pour les U 13, Oriane Raguin Championne des Vosges en hauteur (1 m 34) puis auteure d’un magnifique chrono au 1000 m (3’20) s’avère être une belle révélation. Pour sa part, Gabrielle Perrin a confirmé être une hurdleuse d’avenir de par une grosse performance réalisée au 50 m haies ; dans le sillage de ces 2 jeunes leaders, Pauline Mathieu, Elke PLeynet, Hermance Risser ou encore Léane knibiehly incarnent une jeunesse athlétique pétillante et motivée. Les garçons ne sont pas en reste avec deux chefs de file qui apparaissent : Noé Eyike Nelle Chenu, devenu champion de Vosges au javelot, tout comme son camarade d’entrainement Eddy Barbaux, double titré au 1000 m et au saut en longueur. Tous ces jeunes ont contribué à l’écrasant succès par équipe du club lors de la rencontre départementale interclubs.

Une génération minimes exceptionnelle

Le groupe minime fort de 32 licenciés est un des fleurons d’ATHLE VOSGES EC, et plus particulièrement de la section de Remiremont. En effet, les U 16 d’ ATHLE VOSGES (dont la moitié de Remiremont) ont déjà réalisé une grande part du chemin qui les sépare de la finale nationale par équipe. Avec les scores réalisés à Saint-Dié-des-Vosges en phase départementale, le club se situe déjà dans le top 20 français (et ce sont les 48 meilleures équipes qui seront sélectionnées pour la finale à Blois en octobre prochain).

Des jeunes de niveau national

Cette génération minime est portée par quelques leaders qui apparaissent comme de réels espoirs de l’athlétisme inter communal et romarimontain. Victoire Chaudy, de retour après une mauvaise blessure truste les victoire tant sur 50 m que 100 m et elle se situe actuellement au 6° rang national. Sa camarade d’entraînement et de relais, Louanne Parisse, fait des merveilles sur le 200 m haies et vient de rentrer dans le top 10 français. Côté masculin, le très prometteur Livio Tomba s’accapare le second temps national minime sur le 1.000 m en 2’36 alors que son camarade Gatien Flament vient de s’élever à 1 m 78 au saut en hauteur. Et pour finir, l’excellente marcheuse Emma Frattini apparait dans le top 30 des minimes hexagonaux. On risque fort de les voir représenter leur club à l’occasion de la coupe de France du 14 juillet à Tours.

Derrière ces leaders à fort potentiel, d’autres émergent également. A commencer par les coureurs de 1000 garçons passés sous les 3’00  comme Dylan Balandier ou Youssef Belkhir alors que côté féminin, ce sont Charlotte Hocquaux, Léonie Kinet ou Justine Pourette qui affichent leur progrès en demi fond . Dans les autres spécialités, ce sont Adrien Allais , Gwendoline Chevalier Andréa Da Silva en sprint, Wissal El Bahri en lancers, Agathe Perrin sur les haies ou Clément Pitollet en hauteur qui pointent le bout de leur nez !

Pas de repos pour les plus grands

Après avoir tout donné lors des interclubs, les plus grands poursuivent leur progression qui va les mener vers les championnats de France. Tout d’abord le junior Marc Robert vient d’exploser son record en 1’56 au 800 m et chez les cadets c’est Arthur Jilli qui en a fait de même en 1’58. Pour sa part, Arnaud Mange claque un super 50’39 au 400 m et Arthur Schild vient d’enrouler une nouvelle barre à 5 m au saut à la perche.

En sprint, Anais Moly descend pour la première fois sous les 13 secondes au 100 m, Pierre Bernard revient bien après sa longue blessure tandis qu’Hugo Antoine et Sarah Bœuf concrétisent leur progression. Enfin, la jeune cadette Mathilde Benzada vient de réaliser le plancher qualificatif au championnat de France sur le 800 en 2’22 et sa camarade Clara Thierry, en 2’26 , s’en approche.

Cette gerbe de résultats est le fruit du travail des athlètes placé sous la conduite de leurs entraineurs qui affichent le sourire : Jean-Marie Broggi, Tony Da Silva, Arnaud Knibiehly José Miranda, Jean-François Perry ou François Perrin entre autres qui peuvent être fiers du chemin parcouru.

Répondre

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s