Saulxures-sur-Moselotte – La deuxième grève de l’année chez Carora Fibres

Depuis 9 heures 00, ce jeudi 20 juin 2019, le personnel de Carora Fibres s’est mis en grève. C’est la deuxième fois cette année après un premier mouvement en janvier. A nouveau, il dénonce plusieurs dysfonctionnements.

« Depuis que l’entreprise a été placée en redressement judiciaire le 22 janvier 2019, nos salaires sont payés par Carora Fibres et par le fonds de garantie. Mais plusieurs employés n’ont pas reçu une partie du fonds de garantie, pour le mois de mai » explique Myriam Bégin, la représentante du personnel, entourée de ses collègues.

A l’unisson, ils se plaignent d’un manque d’informations sur le devenir de l’entreprise. Celui-ci doit être étudié le 2 juillet prochain par le tribunal de commerce d’Epinal. « A cette heure, on ne sait pas ce que l’on va devenir. On aimerait savoir ».

 

Une chose est sûre, l’activité s’est considérablement réduite au sein de l’usine de la Médelle. « Comme l’usine est en saisie, elle doit payer pour avoir de la matière première qui arrive, du coup, au compte-gouttes. Depuis quinze jours, on ne produit plus rien. On en est réduit à mettre les déchets en passe mais ce lundi, la presse est tombée en panne. Depuis lundi, on ne fait plus rien ».

P1000576

Plus globalement, c’est le « manque de maintenance sur les machines. Par conséquent, elles tombent sans cesse en panne » qui fait grincer les dents.

P1000577

En attendant, ce jeudi matin, les salariés ont reçu le soutien de Jomaa Lajili, l’un des principaux actionnaires de Carora Fibres.

D.J.