La saison de reproduction n’est pas un long fleuve tranquille pour les truites farios sauvages de la Moselotte

Moins puissantes que les saumons, les plus grosses farios tentent de franchir désespérément le barrage des Graviers, à Saulxures-sur-Moselotte. En vain.

Les truites sautent de toute leur force sans pouvoir franchir l’obstacle trop élevé afin de rejoindre les zones de frayères en amont. Alourdies par leur oeufs, ainsi sans relâche et plusieurs jours et nuit durant, les farios vont s’épuiser, certaines mourront sans pouvoir transmettre la vie… Barrage des Graviers, octobre 2019.

Photographies : Gilles Gounant.