Eloyes – Les vœux du maire plébiscités  

L’Espace Culturel a une nouvelle fois fait le plein à l’occasion des vœux du maire de la cité, André Jacquemin, entouré de sa municipalité.

Un hommage particulier.

La traditionnelle cérémonie des vœux s’est tenue en ce début d’année en présence de François Vannson, président du Conseil Départemental, du député Christophe Naegelen, de Michel Demange, maire de Saint-Etienne-les-Remiremont et président de la Com Com CCPVM. Notons également la présence à cette cérémonie de Valérie Jankowski, Conseillère Départementale et de plusieurs maires et élus des localités voisines. Les abbés Côme et Laurent, étaient présents tout comme Etienne Romary, directeur de la Maison de Retraite, de nombreux présidents et membres d’associations sans oublier nos gendarmes, policiers et Sapeurs-pompiers.

Pour ouvrir cette cérémonie des vœux, qui reste un moment fort pour les habitants de la cité, c’est l’adjoint au maire, Jean-Philippe Clerc, qui a pris le micro : «…J’aimerais profiter de cette cérémonie pour rendre un hommage particulier à notre Maire. Nous sommes quasiment à la fin du mandat et probablement à l’aube d’un nouveau et je voudrais t’adresser, André, toute la gratitude que tu mérites. En effet, qui mieux que l’équipe municipal, les adjoints ou moi, peuvent témoigner de ton dévouement, de ton énergie, de ta disponibilité et de ton implication dans la vie communale ? Être élu, être Maire, adjoint ou conseiller demande aujourd’hui une disponibilité conséquente. C’est, ne pas compter ses heures au bureau de la mairie et aussi au cours des réunions ou des commissions indispensables et parfois soutenues, que ce soit au niveau communal, intercommunal voire départemental. Les décisions ne se prennent pas qu’au niveau de la commune mais impliquent de se concerter à différents niveaux avec de nombreuses institutions et ces réunions auxquelles tu participes en notre nom sont essentielles…».

Le premier adjoint de poursuivre : «…Ce soir, je souhaite remercier tous les acteurs de la vie communale. En premier lieu, je remercie l’administration municipale qui a un rôle essentiel dans la mise en œuvre des missions que nous devons assurer auprès de nos concitoyens et des projets que nous menons ; sans elle et l’ensemble des fonctionnaires, rien ne serait possible. Je veux aussi témoigner publiquement à tous les agents municipaux, notre profonde gratitude ; avec une attention toute particulière aux services techniques. Je souhaiterais remercier ici, très chaleureusement, tous les adjoints, les conseillères et conseillers municipaux pour leur engagement au quotidien à servir avec détermination les Loyas. Je tiens aussi à adresser mes remerciements à Monsieur le Président du Conseil Départemental, ses collaborateurs et services pour leur investissement dans l’accompagnement et le financement de nos projets. Je tiens à remercier également, l’ensemble de nos partenaires institutionnels, les entreprises et les associations pour leur accompagnement à la concrétisation de nos projets. Je n’oublie pas les forces de l’ordre, les pompiers et les professionnels de santé, dont il faut saluer le professionnalisme et le dévouement. Je les en remercie très chaleureusement au nom de tous».

JCB N°865 Jean-Philippe Clerc au micro

Ce mandat n’a pas été un long fleuve tranquille.

Ayant pris le micro à la suite de Jean-Philippe Clerc, le maire André Jacquemin a d’abord salué et remercié de leur présence toutes les personnes participantes à commencer par les nombreux élus. Nous reprendrons ici de larges extraits du discours des vœux du maire : «Ces six années n’ont pas été un long fleuve tranquille avec en gros point noir pour nous tous, le décès de notre adjoint Jean-Pierre Bischoff qui avait repris avec beaucoup de compétence les associations locales…mais je sais aujourd’hui par ces moments ce que sont la vraie solidarité et la véritable amitié, merci à vous mes collègues élus et une grande partie du personnel communal». André Jacquemin de poursuivre : «Pour celles et ceux qui me connaissent je vais certainement bien vous surprendre en faisant de l’autosatisfaction en effet avec un petit retour arrière en mars 2014 notre slogan électoral qui était «S’unir et réagir pour remettre Eloyes en marche» est totalement réalisé…/… De même nos quatre principales orientations portant sur votre quotidien, le développement et l’aménagement de la commune, l’enfance la jeunesse et la vie associative, l’Intercommunalité ont abouti, notre seul regret : la non réalisation du réexamen du plan de zonage du PLU pouvant permettre l’arrivée de nouveaux habitants dans la commune alors pour toutes ses raisons mais aussi l’envie et la volonté d’œuvrer encore pour notre commune qui sont intactes, pouvoir terminer ce qui est engagé, même si ce n’est plus un scoop, je l’ai déjà dit et écrit je vous confirme ma candidature aux prochaines élections municipales, mais cette candidature pose problème sur les points abordés ce soir et ne pas être taxé d’anticiper sur la période de campagne pré-électorale».

JCB N°866 Les élus du Conseil Municipal

Faisons simple et allons à l’essentiel.

André Jacquemin : «Alors faisons simple et allons à l’essentiel : je ne peux passer sous silence les missions récurrentes que toutes les collectivités doivent assurer : les travaux de voirie, sur les trottoirs, les réseaux d’eau et d’assainissement, d’entretien de bâtiments s’effectuent selon une planification pluri annuelle, suivie les investissements en aménagements divers et en matériels dont deux véhicules (camion pour les ateliers et une Zoe pour les besoins en déplacements du personnel) et l’outillage indispensable pour continuer d’agir en entretien des espaces en zéro pesticides».

Puis le maire a rappelé les grands chantiers en cours de la commune. Cette partie du discours sera reprise dans l’une de nos prochaines éditions.

Après le discours du maire, c’est le président du Conseil Départemental, François Vannson, qui a rappelé les subventions accordées par le Conseil Départemental à la commune, et aux communes Vosgiennes, avant de reprendre le flot des remerciements, et de revenir à la marque «Je vois la vie en Vosges» en plein essor. La séance des discours a pris fin avec l’intervention du député Christophe Naegelen qui n’a pas manqué de rappeler les grandes causes qu’il défend avec opiniâtreté à l’Assemblée Nationale : réforme des retraites 2020, démarchages téléphoniques et appels frauduleux, développement durable sans oublier la santé, un dossier qui lui tient particulièrement à cœur.

Pour clôturer la cérémonie les nombreux participants ont trinqué à la nouvelle année.