Remiremont – Secours catholique : la pauvreté ne diminue pas !

Une bonne trentaine de bénévoles de la zone Montagne du Secours Catholique se sont dernièrement retrouvés pour la traditionnelle cérémonie des vœux. L’occasion de faire le point sur les actions passées et futures…mais aussi de savourer la galette.

ʺQue ceux qui viennent à nous, reçoivent un peu d’amour, d’écoute, de confianceʺ

C’est en présence de Claude Kopf, vice-Présidente du Secours Catholique Délégation des Hauts de Lorraine, du diacre référent pour le Secours Catholique des Vosges, Joël Gabriel, de Francis Lemaire, responsable de la section locale, de Murielle Grandjean, animatrice de la zone Montagne et de David Thiébaut, délégué, que se sont déroulés les traditionnels vœux de début d’année aux Grands-Jardins à Remiremont. La cérémonie des vœux fut précédée d’une séance de travail en présence de l’abbé Claude Durupt.

JCB N°895 Claude Kopf

Claude Kopf a, pour commencer, rappelé que Le Secours Catholique ne vit que parce que des bénévoles s’engagent pour changer le monde. La société a besoin que chacun se mobilise pour être aux côtés des personnes en situation de vulnérabilité. Claude Kopf : «Tous, vous êtes venu(e)s, depuis de nombreuses années ou plus récemment, avec vos talents, vos compétences, votre envie et peut-être aussi des appréhensions et nous avons besoin de vous comme vous êtes, avec le désir de vous investir, avec vos défauts et qualités, vos limites aussi…/…Nous désirons que ceux qui viennent à nous, reçoivent un peu d’amour, d’écoute, de confiance. Ce que nous faisons pour eux, sachons aussi le faire vivre au quotidien entre nous. Et dans tous les cas, prenons le temps de partager, pour une première fois ou comme piqûre de rappel, les journées qui nous sont proposées dans le catalogue des formations».

Les faits marquants pour les équipes de la zone Montagne

Nous avons interrogé Muriel Grandjean, animatrice de la zone Montagne sur les faits marquants de l’année passée vécus par les différentes équipes. Muriel Granjean : «Même si nous constatons une baisse de la fréquentation des permanences d’accueil, la pauvreté sur le territoire ne diminue pas, bien au contraire. L’ensemble des actions proposées répondent aux attentes des personnes.

JCB N°896 Muriel Grandjean

Les faits marquants au sein des équipes :

Equipe du Val d’Ajol : nouvelles activités mises en place depuis le déménagement de l’équipe au Parc Rapenne : couture, cuisine.

Equipe de Plombières-les-Bains : le café sourire toujours aussi apprécié par les habitants et les curistes.

Equipe de Gérardmer avec de multiples activités : accueil et accompagnement individuel, boutique solidaire, accompagnement à la scolarité, le jardin solidaire 11ème saison. Le jardin qui a vécu une belle saison avec l’arrivée de nouveaux jardiniers et une intégration exceptionnelle d’un nouveau jardinier grâce à toute l’équipe. Ce jeune homme isolé qui avait besoin de créer du lien social et oser aller vers les autres a trouvé sa place au sein de cette nouvelle équipe.

Equipe de Vagney et Saint-Amé : cette équipe a fêté le 10ème anniversaire du cabaret de la solidarité, nous ne pouvons que les féliciter pour cette action qui perdure et mobilise l’équipe pendant plusieurs mois.

Equipe de la Haute Moselotte : une équipe qui s’était fixé comme objectif la communication, se faire connaître. Chose faite avec l’organisation d’une « portes-ouvertes » au mois de Septembre pour montrer au public leurs actions (groupe convivial, accueil et accompagnement, accompagnement à la scolarité…).

Equipe de Remiremont : une équipe qui rayonne bien au-delà de la cité romarimontaine avec ses multiples activités : accueil et accompagnement individuel, ateliers informatiques, ateliers couture et patchwork, l’atelier bien être, les marches fraternelles, la sophrologie,  l’apprentissage du français, l’accompagnement à la scolarité, la boutique solidaire, sans oublier toutes les actions ponctuelles menées en cours d’année : les braderies, la fête de la musique, la fête des enfants…».

Du pain sur la planche pour cette année.

Après avoir fait le point sur les actions, section par section, Muriel Grandjean de poursuivre : «Les équipes du territoire sont au quotidien sur le terrain pour répondre aux pauvretés et recherchent constamment des solutions pour répondre aux pauvretés nouvelles. L’action 2020 sera l’ouverture de l’épicerie sociale, les travaux ont débuté fin décembre. L’épicerie sera un prétexte pour accompagner la personne dans sa globalité et sera actrice de son projet personnel et du fonctionnement de l’épicerie. Un lieu aux activités multiples sur place au local du Secours catholique mais aussi ailleurs aux activités proposées par d’autres structures et associations du territoire. La délégation, lors de ses vœux a tenu à féliciter tous les bénévoles pour leurs actions quotidiennes mais aussi à la forte mobilisation des équipes pendant la campagne de fin d’année. Le Secours Catholique vit grâce aux dons, il est nécessaire de communiquer sur les actions et donner envie aux donateurs de s’investir et de participer financièrement aux actions et aux projets. L’action phare des équipes du territoire Montagne est bien entendu le Festival de Soupes qui accueille de plus en plus de personnes et encore une fois cette année, le festival a dû être interrompu faute de soupes. Le nombre de bénévoles sur le territoire Montagne est de 140 personnes, le nombre diminue mais les actions perdurent et de nouvelles actions sont mises en place. La délégation fait appel aux bonnes volontés  pour rejoindre les équipes locales du territoire et plus particulièrement l’épicerie sociale de Remiremont». Nous reviendrons dans un prochain article sur la mise en place de l’épicerie sociale.

JCB N°897 (Sans légende)

Pour tout renseignement, contactez Muriel Grandjean, animatrice du territoire Montagne au 06.37.64.97.69.