Cornimont – 20 décès à l’EHPAD du Couarôge depuis le début de l’épidémie de Coronavirus

Depuis le début de ce mois de mars, de nombreux décès sont constatés à Cornimont. La commune n’a connu aucun décès entre le 6 février et le 3 mars 2020.

Depuis ce 3 mars 2020, quinze décès d’habitants de la commune ont été enregistrés, la plupart avaient plus de 80 ans. Si un foyer de contamination est avéré au sein de l’EHPAD du Couarôge, ces défunts n’en étaient pas tous pensionnaires pour autant.

Au total, à la date de ce dimanche 22 mars 2020, ce dernier a connu vingt décès, depuis que le Coronavirus s’est propagé au sein de l’établissement, selon l’agence régionale de santé (ARS) du Grand Est. La résidence compte 115 lits..

Il faut dire que les communes voisines ont également enregistré des décès de citoyens qui étaient pensionnaires de l’EHPAD du Couarôge.

« On constate une surmortalité à Cornimont depuis le début de ce mois de mars » confirme le maire Marie-Jo Clément. « Il s’agit de personnes contaminées ou de personnes de 90 à 95 ans qui étaient déjà fragiles avant l’épidémie. Mais je pense que le plus gros de la vague est derrière nous ».

Parmi le personnel, les premiers employés, victimes de l’épidémie et en arrêt de travail, ont pu reprendre leur service, ce lundi, à l’EHPAD du Couarôge.

« Je tiens à rendre hommage à la direction, aux cadres de santé et aux soignants car c’est une charge émotionnelle que de traverser une telle période » confie Marie-Jo Clément. « Même s’ils sont confinés, les résidents reçoivent de la visite du personnel tous les jours, à l’occasion du repas et de la toilette ».

De son côté, la résidence des Myrtilles, qui lui est mitoyenne avec 55 résidents, n’est pas impactée par l’épidémie.

Parallèlement, la municipalité va entrer en contact avec tous les citoyens de plus de 70 ans, pour s’assurer de leur santé et, si besoin, leur distribuer des médicaments.

D.J.