Vosges – Les gendarmes verbaliseront sans état d’âme

« Nous ne faisons rien de mal », « Je fais gaffe donc je ne crains rien », « Ici y a personne, y a pas de risque », « Vous n’avez pas autre chose à faire »…

Voilà ce que les gendarmes vosgiens entendent depuis mardi, non plus au bord des routes mais devant les supermarchés, dans les parcs ou lors de rassemblements de voisins.

Et donc, comme pour les infractions routières graves génératrices d’accidents, c’est sans état d’âme que désormais ils verbaliseront ceux qui multiplient les déplacements personnels, ceux dont la présence à l’extérieur est injustifiée, ceux qui se rassemblent… Tous ceux qui persistent dans leurs comportements récalcitrants, égoïstes et irresponsables.