Grand Est – 36 nouveaux patients transférés par le train vers les hôpitaux de l’Ouest de la France

TRAINS SANITAIRES : NOUVEAUX TRANSFERTS DE PATIENTS DU GRAND EST VERS LES HOPITAUX DE L’OUEST DE LA FRANCE.

Depuis plusieurs semaines l’ARS Grand Est organise avec l’ensemble des partenaires de santé publiques et privés de la région la prise en charge des patients dans une crise sanitaire sans précédent.

Le 29 mars, deux trains sanitaires réaliseront le transfert de patients du GHR de Mulhouse et des patients de Nancy, Metz et Moselle-Est hospitalisés au CHRU de Nancy.

Le premier train permettra l’évacuation de 12 patients actuellement en réanimation au GHR Mulhouse vers le CHU de Poitiers, le CH de La Rochelle, le CH de Niort et le CH d’Angoulême.

Le second train transportera 24 patients actuellement en réanimation à Nancy, vers les CHU et HIA (hôpital d’instruction des armées) de Bordeaux, le CH de Libourne, le CH de Pau et le CH de Bayonne.

Les équipes du premier train proviennent des SAMU Ile de France et Nouvelle Aquitaine. Les équipes médicales du second train proviennent des SAMU Ile de France, Nouvelle Aquitaine et Grand Est.

En plus des équipes médicales réparties dans chaque wagon accueillant des patients, le train embarque des personnels des SAMU, des personnels d’associations agréées de sécurité civile et des personnels du groupe SNCF.

Concernant l’agencement des équipements médicaux, des brancards adaptés sont fixés aux dossiers des sièges en salle basse des wagons, avec l’ensemble du matériel de monitorage à disposition.

Les patients bénéficiant de ces transferts ont été identifiés par les médecins réanimateurs qui les prenaient en charge dans nos établissements par des professionnels de santé (SAMU et établissements de prise en charge), C’est sur une proposition du SAMU de Paris que la Direction Générale de la Santé a pris l’attache de l’ensemble des parties prenantes (SAMU, SNCF, …) pour mettre en oeuvre ce dispositif sans précédent.