Coronavirus – Le pic est passé mais la surmortalité est de + 141 % dans les Vosges

Résumé proposé par Santé Publique France.

Qu’est-ce qui est déjà connu de la situation en Grand Est ?

La région Grand Est a enregistré ses premiers cas confirmés de COVID-19 en semaine 09-20 (24 février-01 mars). L’épidémie s’est ensuite rapidement développée, particulièrement dans les départements du Haut-Rhin, des Vosges, de la Moselle et du Bas-Rhin, pour atteindre un pic durant la semaine 13-2020 (23-29 mars). Durant cette semaine, le nombre de passages aux urgences pour suspicion de COVID-19 (4 095) a été six fois supérieur à celui des passages aux urgences pour grippe ou syndrome grippal observé lors de la semaine du pic de la grippe saisonnière (669 passages aux urgences pour grippe ou syndrome grippal la semaine du 10 au 16 février 2020). Le nombre de consultations SOS Médecins pour suspicion de COVID-19 a été en semaine 13-2020, 1,5 fois supérieur à celui des consultations pour grippe et syndrome grippal observé pendant la semaine du pic de la grippe saisonnière (1 494 contre 994). Durant les semaines 13 et 14-2020, le nombre moyen journalier d’admission en réanimation a été de 90.

Qu’est-ce qui est nouveau dans ce Point pour la région ?

En semaine 14-2020 (30 mars-05 avril) et sur les premiers jours de la semaine 15-20, l’activité COVID-19 des associations SOS Médecins et des structures d’urgence est en diminution par rapport à la semaine 13-2020 (23-29 mars) mais reste supérieure à celle de la semaine 12-2020. Ce recul s’observe dans tous les départements, à l’exception de l’Aube et de la Meuse où l’activité COVID-19 est similaire à celle de la semaine 13-2020.

Ce recul se confirme tant pour les passages aux urgences que pour les consultations SOS Médecins sur les premiers jours de la semaine 15-2020.

Indicateurs-clés.

Surveillance en ville.

► SOS Médecins : en semaine 14-2020 (30 mars-05 avril), 1 096 consultations pour suspicion de COVID-19, soit 25,8% de l’activité des 5 associations SOS Médecins de la région Grand Est (contre 1 494 consultations et 28,7% de l’activité en semaine 13-20). 7,1% de ces consultations ont conduit à une hospitalisation (taux stable depuis la semaine 11-2020).

► Réseau Sentinelles : 530 (télé-)consultations pour IRA /100 000 habitants en semaine 14-2020 contre 661 pour 100 000 en semaine 13-2020.

► LBM (Surveillance 3 labos : Eurofins-Biomnis-Cerba) : 27,5% de tests positifs en semaine 14 contre 31,4% en semaine 13-2020.

► LBM (Surveillance 10 laboratoires hors surveillance 3 labos) : 27,8% de tests positifs en semaine 14 (39,0% en semaine 13-2020 et 37,6% en semaine 12). Activité globale (nombre de tests COVID-19 réalisés) croissante depuis la semaine 12-2020.

Surveillance dans les établissements médico-sociaux, dont les Ehpad.

► Au total, 6 528 cas confirmés ont été signalés chez les résidents et 4 343 cas chez le personnel au 08/04/2020 (respectivement 5 554 et 3 128 dans les Ehpad).

Surveillance en milieu hospitaliser.

► Réseau Oscour® : en semaine 14 (30 mars-05 avril), 2 850 passages pour suspicion de COVID-19 ont été enregistrés dans les services d’urgence de la région Grand Est, soit 21,5 % de leur activité totale (contre 4 095 passages et 28 % de l’activité totale en semaine 15-2020). La moitié de ces passages aux urgences ont conduit à une
hospitalisation.

► Laboratoires hospitaliers : 39,1% de tests positifs en semaine 14-2020 (contre 43,6% en semaine 13-2020)

► Services sentinelles de réanimation/soins intensifs : 47% des cas graves de Covid-19 admis en réanimation ou soins intensifs étaient âgés de 65 ans et plus. 60% des cas présentaient au moins un facteur de risque connu (36% une pathologie cardiaque, 22% un diabète (type 1 ou 2) et 22% une pathologie pulmonaire).

Surveillance de la mortalité.

► Depuis le 1er mars, les établissements sanitaires de la région Grand Est ont rapporté 1 781 décès en lien avec le COVID-19. Il s’agissait principalement de personnes âgées de 65 ans et plus.

► Depuis le 1er mars, les établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes de la région Grand Est ont rapporté 771 décès en lien avec le COVID-19 parmi leurs résidents, survenus au sein de l’établissement. Au sein des établissements médico-sociaux autres qu’Ehpad, 19 décès de résidents sont survenus en lien avec le COVID-19.

► Un excès de mortalité, tous âges confondus, est observé dans la région Grand Est depuis la semaine 11-2020, en particulier dans les département du Haut-Rhin (+ 269%), des Vosges (+ 141%), du Bas-Rhin (+ 123%) et de la Moselle (+ 118%).

► Seul le département des Ardennes n’observe pas d’excès de mortalité.